Ma semaine devant l’écran #8 | Nuits blanches

Bonjour à tous !

Chaque semaine, mon petit rendez-vous hebdomadaire est repoussé. Chaque semaine, il est aussi plus long, bien que les deux ne soient pas forcément liés. Cette semaine, je blâme trois nuits blanches et un travail à rendre qui m’a très occupée. Mais qui dit nuits blanches dit aussi besoin de décompression ; après 12 heures de travail sans pause, tenue éveillée seulement par une concentration intense et une adrénaline stimulante, ça me semble mérité. Du coup, j’ai pas beaucoup dormi, mais j’ai tout de même vu pas mal de choses.

Bien évidemment, mon programme hebdomadaire est toujours « scrupuleusement » suivi (A.P. Bio, Ghosted, Brooklyn Nine Nine, The Last Man on Earth, Lucifer, iZombie, Legends of Tomorrow, UnREAL, The Detour, Riverdale, Superstore, Once Upon a Time et Supernatural), mais j’en ai aussi profité pour regarder les quatre premiers épisodes de la saison deux de A Series of Unfortunate Events et quelques pilotes du premier trimestre de 2018 – mais ça on en parlera plus tard.

[Je vous préviens, c’est un peu bric broc cette semaine parce que j’ai tenté de rédiger mes pensées après les épisodes, mais que du coup, c’est pas forcément hyper organisé entre les paragraphes. A vous de lire ce qui vous intéresse, de toute façon, donc ça n’a pas grande importance.]

Bon, vous êtes prêts ? Débriefons.

« Que serait ma vie sans The CW ? » ou une de ces semaines où j’assume totalement mes choix de drames

Lucifer S03E19 « Orange Is the New Maze »

Bordel, Lucifer est encore hyper bon cette semaine. Ca fait déjà un petit temps que Maze se comporte de manière destructive, et cet épisode lui est consacré. LAPD se retrouve avec une vidéo l’incriminant pour un meurtre ; Lucifer pense à un caprice, mais Chloe est prête à tout pour innocenter sa colloque, sauf que voilà que cette dernière avoue le crime de manière défiante. Maze veut retourner en enfer, Lucifer lui refuse : s’il le faut, elle fera de la Terre son enfer. Là où dans les épisodes précédents, notre démon préférée agaçait par son comportement erratique, elle est maintenant très attachante. C’est dur, d’être immortelle ; c’est dur, de ne pas avoir d’âme ; et c’est dur, d’aimer les gens mais de ne pas se sentir aimée. « Orange is the New Maze » épaissit Maze comme autre chose qu’une blague ou qu’un élément imprévisible, et ça c’est vraiment top.

Je suis désormais Team Maze quoi qu’il se passe. Sauf si, vous savez, elle devient trop méchante et alors du coup elle met un des personnages principaux en danger… OK, je suis désormais Team Let’s Save Maze quoi qu’il se passe. The CW. Récupéré de Den of Geek (décidément…)

Sur un autre registre, Charlotte avance dans sa quête de vérité et je n’arrive pas à croire que ça m’ait intéressée, mais j’étais scotchée à l’écran. Je ne suis pas fan de son personnage, mais de nouveau, j’ai eu beaucoup d’empathie pour elle cette semaine ; bien joué, bien joué. Enfin, Pierce et Chloe, ça devient sérieux et ça, c’est palpitant ! Lucifer est de tout évidence jaloux, « sans trop savoir pourquoi » (parce que tu l’aimes, grand bêta, je pensais qu’on avait établi ça il y a deux semaines ?) mais essaye un maximum de mettre de coté ses doutes sur les intentions de Pierce (ce qu’il ne devrait pas faire, vu que le bonhomme est très louche). De son coté, en grand maître machiavélique et manipulateur, Pierce est bien décidé à séparer les partenaires :

Dan : Say you fall in love with a woman who has a cat. What are you gonna do?
You accept the cat. Because she’s worth it.
Lucifer’s the cat.
Pierce : I’d just get rid of the cat.

[Le jour où tout ça explose, je propose qu’on accuse Dan qui n’a de toute évidence pas un hyper bon flair. Ce qui est problématique vu sa profession. Je vous jure, il serait du type à se laisser embarquer dans une affaire de corruption… Aaaahhhh, tout à du sens, désormais.]

J’ai l’impression de comprendre mieux ce qui se passe cette semaine, même si le plan exact de Pierce reste un mystère… J’ai l’impression qu’il cherche à faire chanter Dieu ? On verra bien. Alors qu’il recrute pour sa cause, je pense qu’on peut espérer un affrontement final déchirant (que j’espère encore sans cliffhanger). Du Lucifer à son meilleur.

iZombie S04E05 « Goon Struck »

Je suis sur le cul. « Goon Struck » commence apparemment assez simplement, avec Liv sous l’influence d’un cerveau de joueur de hockey bêta dans l’espoir de résoudre un quadruple homicide. Sauf que parmi les morts, il y a trois zombies, si bien que Filmore-Graves requiert jurisdiction sur l’affaire… d’autant plus qu’elle semble être liée à Renegade, maintenant dans les mains de Charles Graves. Notre équipe saura-t-elle faire éclater la vérité avant qu’elle soit étouffée (tin-tin-tin-tiiiin) ? Major et Don E. font équipe pour une « mystérieuse » mission en dehors de Seattle ; Peyton fait face à du racisme anti-zombie dans son travail.

Ces trois intrigues permettent de nous interroger sur le bien et le mal dans le nouveau monde. Quelles sont les limites à ne pas franchir pour s’assurer que la ville ne sera pas détruite par le gouvernement ? Comment peut-on nourrir et contrôler tous les zombies ? Que faire pour satisfaire et apaiser les craintes de la population non-infectée ? Faut-il accepter l’Etat sécuritaire bienveillant, ou plutôt se rebeller contre ? Les enjeux sont réels et moralement ambigus ; le fait que les personnages principaux soient partagés sur les réponses rend la chose passionnante.

Avec « Goon Struck », iZombie s’engage encore encore plus sérieusement dans le monde du Nouveau Seattle, et je suis à fond dans tout ce que les scénaristes nous réservent. [Notez que je n’ai fait aucune remarque sur l’horrible accent français de l’inspecteur de Filmore-Graves, mais c’est seulement parce celui de Sloane était pas mal.]

Legends of Tomorrow S03E16 « I, Ava »

Mon mardi ne cesse de devenir meilleur. Alors que je redoutais l’épisode de Legends of Tomorrow après l’épisode moyen de la semaine passée (j’aurais du regarder le titre), j’ai été complètement emballée ! Dans « I, Ava », on avance subtilement dans l’arc de saison et on découvre le mystérieux secret d’Ava et on passe plein de temps avec Gary : bref, un combo magique s’il en existe un.

Gary est un trésor de la télévision et un super ajout dans l’épisode. Je m’inquiète cependant de son obsession avec Ava, au moins un petit peu. The CW. Récupéré de legends-of-direbear

Sara décide de prendre des vacances suite au tout petit incident de la semaine passée (possession démoniaque et tout et tout) et par avec Ray et Gary (Garyyyy !) à la recherche d’Ava, disparue depuis leur rupture. Leur quête les mène en 2213 et crac-badaboum, tout est révélé (et d’une manière très satisfaisante). Enfin tout sauf pourquoi Rip a caché le secret en premier lieu, mais faut bien garder un peu de suspense. Les conséquences de la perte du totem d’Amaya se font ressentir lorsque Mari a.k.a. Vixen-la-seconde est blessée : Wally et Nate lui rendent visite à l’hôpital, et croisent le chemin de Kuasa et les Darhk…. conséquences s’ensuivent et Amaya se remet alors à douter de son choix de rejoindre les Légendes et Nate. Il semble désormais plutôt clair que Nate n’est pas le grand-père de Mari et Kuasa, mais tant que je n’ai pas un test ADN, je refuse de l’admettre.

« I, Ava » était vraaaiment fun, excitant et oui, un peu barré. Il ne reste plus que deux épisodes à la saison trois, ce qui veut dire des affrontements massifs en perspective. Avec l’exploration de la relation entre Nora et Damien Darhk, on se retrouve dans une situation d’autant plus imprévisible… Les Légendes arriveront-elles à vaincre Mallus ? [Oui.]

UnREAL S03E05 « Gestalt »

Je sais pas à partir de quand on peut dire banco, mais disons maintenant : BANCO ! Cette semaine, dans UnREAL, les meufs se serrent les coudes et envoient bouler les mecs. Trop bien. Dans un éclair inespéré d’intelligence, Madison réalise que Gary ne la prend pas vraiment au sérieux [good for you] et décide de s’allier avec Quinn pour l’atomiser. Devant la caméra, Serena décide que non-de-non, elle en a marre des règles du jeu, marre de se faire manipuler, marre du manque de sincérité. Et elle envoie tout péter. Rachel, elle s’occupe de détruire la réputation d’August histoire qu’il arrête de se prendre le melon. « Gestalt » est réjouissant.

Quinn : Did you just hear his balls drop?
Rachel : I did. I heard a little « clink, clink. »

Dans un développement plus grave mais nécessaire, Rachel tente bien que mal de communiquer avec son père sur les abus qu’elle a subi enfant, mais son papa, c’est un peu un enfant donc tout ça n’est pas évident (mais la partie qui m’intrigue le plus). Bref, c’est la moitié de saison, juste à tempos pour les « grands changements »UnREAL serait-elle au bord de la rédemption ?

Ne nous emballons pasUnREAL étant UnREAL, on a probablement encore beaucoup de coups bats et coups de théatre à venir, donc le « tout est bien sous le soleil » ne peut qu’être éphémère. De plus, l’équilibre reste fragile… Quinn manipule-t-elle Madison ? C’est quoi le problème de Chet, à part sa bite ? Serena est-elle toujours convaincue qu’elle va trouver l’amour, et si oui, pourquoi mais pourquoi mais pourquoi ? Que de questions dont les réponses peuvent alimenter ma prochaine critique d’une rage incontrôlée (ou du moins d’un courroux enflammé).

Riverdale S02E17 « The Noose Tightens »

Après l’excellent épisode de la semaine dernière, Riverdale nous plonge de nouveau dans les machinations des Lodge et je * baillement *, je ne * baillement *, je…

Bon allez, trève de bêtises, « The Noose Tightens » n’était pas si mal que ça. Autant j’en ai rien à carrer du business foireux de la famille Lodge, autant c’est hyper marrant de voir Hiram traiter Archie comme un animal de compagnie bien dressé qui est persuadé d’avoir le respect de beau-papa. Hahaha Archie, tu es stupide ! Tu est vraiment, vraiment très stupide ; mais beau.

En faisant des recherches, je me suis aperçue d’à quel point les acteurs de Riverdale sont jeunes. Presque tous plus jeunes que moi. Genre K J Apa est plus jeune que mon petit frère – qui est à jamais un bébé à mes yeux. Donc pardonne-moi de t’objectifier, Archie, je t’ai préparé un chocolat chaud et des cookies pour me faire pardonner, et si tu veux, je peux te repasser ton t-shirt parce qu’il un peu froissé… The CW. Récupéré sur Riverdale Source

Dans la famille Cooper, les choses vont enfin un peu mieux. Croyez-le ou pas, tout ça part du fait que le meurtre qu’elles ont couvert est d »couvert suite à quoi, après une histoire de chantage et une main forte des bébé Serpents, Alice met ENFIN Chic dehorsWay to go, Alice ! Betty peut revenir à la maison et plus rien de mal ne va se passer, jamais. Aussi, Alice + FP = ❤ ? Pourtant Alice à juré que c’était pas le papa de Chic ; mais si ça l’est, ça veut dire que Betty et Jughead ont un frangin en commun. Pas de l’inceste, mais bon. Enfin, Toni et Veronica décident de délivrer Cherryl (qui était la stalkeuse de Josie, donc ça c’est réglé et bien la preuve que monsieur le janitor n’était pas si méchant que ça) du « camp de redressement » dans lequel maman Blossom l’a enfermée. Sitôt délivrée, la voilà qui retourne à l’école comme si de rien n’était pour une raison qui m’échappe parce que, si elle est à l’école, qu’est-ce qui empêche sa mère de venir la chercher et la forcer à retourner au couvent ? Elle est toujours mineure, non ? Bref.

Riverdale part en couille mais c’est du coup fantastique à regarder. Les mafieux ? Bof.  Archie qui décide de casser du mafieux comme le gentil garçon qu’il est ? YAY !

A Series of Unfortunate Events S02E01-E02 « The Austere Academy » et S02E03-E04 « The Ersatz Elevator »

On ne se connaissait pas à l’époque mais j’étais une grande fan des livres de Lemony Snicket en grandissant. On ne se connaissait pas non plus l’année passée, lorsque la saison un de A Series of Unfortunate Events, adaptant les quatre premiers tomes, est tombée sur Netflix. Je n’ai pas été convaincue, et me suis un peu ennuyée.

Cette année, j’ai tout de même décidé de continuer, ne serait-ce que parce que ce sont les tomes les plus récents qui m’ont le plus marqués, et que j’étais curieuse de voir ce que ça allait donner. J’ai décidé de faire ça deux épisodes à la fois (pas de binge-watch), avec une pause raisonnable être histoire de ne pas être lassée par la répétition. Pour le moment, je suis plutôt convaincue.

Related image
Dans cette seconde saison, les orphelins Baudelaire continuent d’être stupéfaits de la bêtise des adultes et tentent bien que mal de ne pas succomber à la tristesse intense de leur existence. Netflix. Récupéré de Slanted

Dans « The Austere Academy », les Baudelaire font la connaissance des Beauxdraps (Quagmires) à dans une horrible école (sans blague) dans laquelle Comte Olaf a réussi à se faire embaucher comme coach (sans blague). Dans « The Ersatz Elevator », les Baudelaire sont accueillis chez les Eschemizerre (Sqalors), un riche coupe dont le gentil mari, Jerôme, est un vieil ami des parents Baudelaire ; la femme Esmée, obsédé de mode, est quant à elle vite séduite par un commisseur-priseur allemand, en fait le Compte Olaf déguisé (sans blague).

On reste donc toujours sur le même schéma mais j’ai eu l’impression qu’il fonctionnait mieux. L’intrigue sur la société secrète V.F.D. se développe de manière assez fluide, et ses membres sont géniaux (normal, il y a Nathan Fillon). Les personnages secondaires, gentils ou méchants, sont tous des petites perles d’absurdité. L’image est bien léchée. J’ai eu l’impression que Lemony Snicket était moins présent mais c’est peut-être juste une impression. Alors certes, c’est toujours aussi désespérant de voir les Baudelaire tenter de convaincre les adultes qu’ils sont en danger de mort imminent ; mais d’un autre coté, les deux épisodes que j’ai vu étaient si bien ficelés qu’il y avait de quoi mettre de coté se désespoir pour se concentrer sur la richesse de l’univers si noir mais si fantasque de la série de bouquins.

Once Upon a Time S07E15 « Sisterhood »

« – Hé les gars, vous pensez pas qu’on pourrait faire un effort pour clarifier l’histoire ?
– Pourquoi faire ?
– Bah je sais, je trouve qu’on s’est un peu éparpillés, là, on pourrait peut-être s’arranger pour recentrer la saison et lui redonner une unité narrative…
– T’es sûre ? Parce que bon, elle est trop géniale notre saison là, on a eu une méchante qui est devenue gentille ; une gentille qui était déjà un peu méchante mais qui est en fait la grande méchante, mais maintenant elle est gentille ; une méchante qui est juste méchante parce qu’elle est méchante ; un gentil ou un méchant qui tue des gentils et des méchants sans qu’on sache pourquoi ; et un gentil ? méchant qui veut tuer un gentil mais est aussi amoureux d’une gentille ; je ne vois vraiment pas ce qu’on fait de mal.
– Bah je sais pas, mais on pourrait peut-être faire en sorte que le public arrive un peu mieux à suivre les intentions de chacun des…
– OK, puisque tu le demande, je propose qu’on fasse partir la moitié des méchants et qu’on introduise un coup de théâtre qui n’a rien a voir avec eux, comme ça tout le monde est content. 
– …
– Ah et puis, maintenant que j’y pense, trop trop trop bonne idée ! Non, non écoute, c’est révolutionnaire… Et si… Attends, accroche toi : et si, et si les méchants, ils se battaient parce qu’ils voulaient voler le pouvoir de Rumplestilskin ??? C’EST PAS HYPER ORIGINAL CA ??? POUQUOI N’Y AVONS NOUS PAS PENSE PLUS TÔT ??? »

Bon ben voilà, Once Upon a Time avance vers une résolution qui semble confirmer que la majorité des intrigues de la saison étaient sans intérêt et qui à le gout d’un réchauffé des autres saisons. On voit venir le twist final de si loin que c’est ridicule, et le twist en lui même me parait également sans intérêt parce que bon, même si Jack/Hansel est le « meilleur ami » d’Henri, les seules preuves qu’on ait de ce lien sont deux minutes d’interaction et de l’exposition par dialogue. C’est tout pourri.

« Sisterhood » n’était pas que nul, cependant, puisque 1/ Drusilla et Anastasia se sont fait la malle (tant mieux, OK, un souci de moins) et 2/ l’histoire a avancé. Bon, elle a avancé en reculant, mais tout de même, on voit venir une résolution et ça c’est bien. Enfin, bien, je veux dire nul, mais bien parce que… BREF.

Supernatural S13E16 « ScoobyNatural »

Depuis que j’ai commencé cette chronique, je me plains systématiquement du manque de fantômes dans Supernatural (OK, peut être pas systématiquement mais je l’ai quand même fait deux-trois fois). Cette semaine était un cadeau qui n’aurait pas du être une surprise étant donné que Twitter en parlait depuis plusieurs semaines mais voilà, moi je m’imaginais l’inverse, c’est à dire que le Sam et Dean allait s’inviter dans les épisode du Scooby Gang. Je sais pas pourquoi. Peut-être parce que je ne pensais plus que Supernatural était capable de me surprendre ? Quoi qu’il en soit, j’avais tort.

Je suis tellement heureuse là maintenant, tellement, tellement, tellement heureuse vous n’avez pas idée. The CW. Récupéré de Bloody Disgusting

L’épisode commence avec Sam et Dean en train de combattre un dinosaure en peluche – déjà rien qu’avec ça, j’étais conquise. Leur mission accomplie, ils rentrent chez eux avec une télévision en cadeau ; sauf que voilà, à peine Dean l’allume et les frères Winchester se retrouvent plongés dans le monde de Scooby Doo. Je ne sais pas quoi vous dire d’autre. Au cœur de l’épisode, une histoire de fantôme – réel, puisqu’on est dans Supernatural -, un Dean surexcité, un Sam blasé [as usual], et un Scooby Gang légèrement dépassé par les événements. C’était très chouette.

« ScoobyNatural » était exactement ce dont j’avais besoin pour me rappeler pourquoi je regarde Supernatural, et pour me rendre heureuse d’une manière générale. J’ai tout aimé dans l’épisode, surtout les blagues méta, le twist ultra mignon et la fin qui parvient à rendre hommage aux deux séries. Je sais que plus les saisons avancent, moins Supernatural peut se permettre de revenir à son format initial ; mais même un seul épisode comme « ScoobyNatural » par saison est assez pour me convaincre de continuer. J’ai eu ma dose annuelle de fantôme ; je suis prête pour un combat inter-dimensionnel entre Lucifer et Michael.

« Are we having fun yet ? », ou une semaine moyenne pour les comédies

A.P. Bio S01E06 « Freakin’ Enamored » et S01E07 « Selling Out »

J’ai commencé la semaine par un peu rattraper A.P. Bio (mais j’ai pas vu l’épisode de la semaine) et c’était pas trop trop mal. Je suis agréablement surprise même si pas encore séduite. « Freakin’ Enamored » était OK, mais j’ai surtout aimé « Selling Out« , je l’avoue, à cause de sa fin un peu plus optimiste. Je sais que ce n’est pas le but de la série mais je sais, ça m’a paru moins méchant et du coup plus plaisant.

Ces deux épisodes ont aussi eu le mérite d’un peu mieux s’attarder sur les personnages secondaires. Les trois profs un peu chtarbé sont ma foi fort sympathiques, et je suis curieuse de suivre leurs aventures. Victoire ?

Ghosted S01E09 « Snatcher »

Je ne comprends pas la programmation de Ghosted, puisque Wikipédia me dit que cet épisode est sorti depuis janvier mais moi, je viens juste de le voir s’afficher dans mon bêtaséries. Aussi, j’ai pas le bon nombre d’épisodes ? Enfin qu’importe : « Snatcher » fait l’effort d’avancer dans l’intrigue ; mais moi ça fait tellement longtemps que je suis perdue.

Ghosted reste plaisant, et je ne me permettrais pas d’arrêter quoi que ce soit avec Adam Scott et Craig Robinson, mais je me demande si je ne vais pas juste mettre ça au frigo en attendant que ça se finisse, histoire de pouvoir un peu suivre.

Brooklyn Nine Nine S05E13 « The Negociation »

Deux fois Craig Robinson dans la même journée, je pense que ça me donne le droit à une récompense (et cette récompense, c’est que j’ai le plaisir de voir Craig Robinson deux fois en une journée). Brooklyn Nine Nine a ramené le frenemy préféré de Jake et qu’est-ce qu’ils sont meeeeugggnon à deux.

EN PLUS Y  A UNE SCENE DE KARAOKE ❤ ❤ ❤ Fox. Récupéré de Spoiler TV

« The Negociation » est rigolo parce qu’il se passe ce qui se passe toujours lorsque Judy et Jake passent du temps ensemble : Judy est charmant, Jake est crédule, on s’attend au pire et au final, ils s’en sortent plutôt bien. Petite critique : j’ai l’impression que l’intrigue avec Boyle, Amy et Gina était moyennement intéressante, alors qu’en théorie, n’importe quoi avec un de ces trois personnages est hilarants. Un peu dommage.

The Last on Earth S04E12 « Señor Clean »

Cette semaine dans The Last Man on Earth, tout le monde aime Tandy (surtout Tandy) ! Aucun membre de l’équipe n’a l’air de s’inquiéter du fait que tout le torse de Karl a littéralement explosé lors de son exécution ; ça rend la scène de l’enterrement assez drôle, mais ça fait que l’histoire du passé criminel de leur maison tombe un peu à plat… Peut-être que ça va revenir dans les épisodes suivants ? A part ça… Tandy et Gail passent une soirée sympa à deux jusqu’à ce que Tandy redevienne gênant, comme à son habitude. C’est chouette de voir que la série peut encore explorer de nouvelles relations – bien que je ne sois pas sûre qu’elle s’y risquera. Todd et Melissa confrontent la divergence de leurs désirs procréatifs et finissent par demander à Erica de porter leur progéniture. On n’a pas sa réponse, mais étant donné le mal qu’a l’équipe à cacher la grossesse de Kristen Schaal, je me demande si Carol ne sera pas le plan B (et si nous n’allons pas avoir le droit à un petit saut dans le temps).

« Señor Clean » était un épisode un peu mou dLast Man on Earth, ce qui n’est pas en soit un mal. L’intrigue était éparpillée, mais n’est-ce pas là le charme de la série ? [Vous pouvez dire non.] Je pense que cette saison peut encore beaucoup offrir, mais pour ça, il faudrait faire un peu bouger les choses… Un nouveau membre ? Une embrouille liée drogue ? Un raccourci temporel afin d’introduire nos enfants en tant qu’adolescents ? A voir… En tout cas, je ne suis pas sûre qu’une troisième grossesse soit le choix le plus avisé. Enfin bon, on verra !

The Detour S03E10 « The Escape »

The Detour achève sa troisième saison d’une main de maître et c’est tellement trop bien que j’ai fait un article juste à ce sujet. J’avais bien tort de me demander comment on arriverait à conclure la saison en un épisode, parce que « The Escape » a tout ce qu’il faut pour plaire : des cowboys, une explosion, du cul, la révélation d’un secret de famille et un twist final. Je suis baba.

Superstore S03E17 « District Manager »

Après les bombes émotionnelles de Superstore d’il y a deux semaines, la page qui se tourne la semaine passée, on est maintenant face à une Amy et un Jonah qui sont redevenus amis comme si de rien était – ou peut-être amis pour la première fois ? Dans l’épisode, ils font équipe pour tenter d’annuler une bourde d’Amy qui a résulté au licenciement de la vieille Myrtle.

« Nous sommes deux amis platoniques qui n’avons pas de sentiments l’un pour l’autre autre que celui d’un attachement profond à des valeurs communes, comme celle d’avoir l’envie irrésistible de se sauter l’un sur l’autre mais de ne pas passer à l’acte sans raison aucune autre que la lâcheté et une certaine appréhension. Comment ça, ce n’est pas une valeur ? » NBC/Universal. Récupéré de SpoilerTV

« District Manager » était un épisode pas mal, probablement aussi bien que les autres mais, en toute sincérité, je me suis tellement amusée avec mes drames cette semaine que les comédies m’ont toutes parues un peu insipides. New Girl retourne dans deux semaines… J’ai hâte !


Mes émotions de la semaine

Mes papillons dans le ventre : Supernatural

« SCOOBYNATURAL » ETAIT TELLEMENT TELLEMENT TELLEMENT TELLEMENT TELLEMENT TEEEEEEEELLEMEEEEEEEENT BIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEENNNN !!!!!!! The CW. Récupéré de The Winchester Family Business

Ca se passerait de tout commentaire mais… j’étais excité de bout en bout et j’ai gloussé à (presque) toutes les blagues de Dean ! C’ETAIT SI CHOUUUUEEETTTTTE !

Mon éclat de rire : Riverdale

Archie est tellement stupide que ça en devient très très très trèèèèès drôle. De tous les trucs débiles qu’il a fait, comme commencer un groupe de jeunes justiciers cagoulés histoire d’intimider un serial killer, la fin de l’épisode de cette semaine bat tous les records puisque Archie recréée son groupe de jeunes justiciers cagoulésmais cette fois-ci pour faire brûler des voitures de mafieux. Donc en gros, la même bêtise, sans les nobles intentions derrière.

TU ES SI BEEEEETE, ARCHIE ! Si bête que pour le moment c’est drôle, mais que si je m’arrête de rire, c’est très triste.

Ma larme à l’oeil : Lucifer

Je suis sans mots.

T’as bien raison Mazikeen, je suis désolée d’avoir été aussi dure avec toi auparavant. Lucifer, Amenadiel, Linda et même Dan (parce que Dan) méritent tout ton courroux. Cependant, sois sympa avec Chloe, elle n’a rien fait de mal, elle. S’il te plait, soit gentille, je ne veux pas à avoir à choisir entre vous deux… The CW. Récupéré de Fangirlish

Mon pincement au coeur : The Detour

J’ai beau être persuadée qu’il s’agissait de la meilleure option pour le personnage, ça ne veut pas dire que je n’ai pas été remuée par le choix de Delilah de quitter sa famille. Les Parker sont des gens foireux qui ont un don pour se mettre dans des situations encore plus foireuse ; n’empêche qu’ils s’aiment très très fort.

Ca m’a remué. Je suis faible comme ça.

Qu’est-ce qu’on s’amuse à arnaquer les crédules. Vas-y Delilah, pars donc, et je promets de ne plus embêter personne avec toi jusqu’à l’année prochaine (si on se revoit). Enfin, mis à part l’article que j’ai en préparation, mais après, finito. Récupéré de TBS sur Giphy.

Voilà donc ce que j’ai pensé de ma semaine passée. On est déjà mardi et je n’ai toujours pas commencé la nouvelle semaine… D’un autre coté, il est grand temps que je dorme. Je me demande si je vais pas me trouver un best-of des meilleurs discours et manigances de Hiram Lodge, histoire de me bercer.

Et vous, qu’avez-vous regardé la semaine passée ?

Sincèrement,

Enid


L’image à la une est la propriété de The CW.
Les extraits de dialogues sont récupérés de sous-titres trouvés sur addic7ed.

6 commentaires sur “Ma semaine devant l’écran #8 | Nuits blanches

  1. J’adore ton gif pour Riverdale parce que à ce moment là je m’attendais presque à ce que la voiture explose. Ce qui aurait été fun vu que c’était un cadeau pour Archie et que Veronica a pris sa place.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.