Ma semaine devant l’écran #18-19 | Après le tumulte, la paresse

Bien le bonjour,

Mes doigts ont picoté durant tous mes examens mais maintenant que c’est fini, je me surprends à avoir envie de faire autre chose qu’écrire. J’ai la flemme. Je n’ai pris aucune note sur les inédits que j’ai regardé ces deux dernières semaines, du coup je sais que m’attaquer à ce billet va me prendre du temps… Les habitudes, ça se perd bien trop vite, et une fois encore, je m’aperçois que sans discipline je ne suis capable de pas grand chose (désolée, Foucault). Il faudrait que je me remette dans le bain, et c’est définitivement dans mes plans – d’ailleurs, j’ai rajouté « me remettre dans le bain » à ma to-do liste, juste en dessous de « rempoter l’avocat » et « acheter les croquettes du véto », preuve que ma vie est pal-pi-tante – mais, là, à l’instant T, là maintenant, j’ai bien envie de ne rien faire. Mon noyau d’avocat peut continuer à germer tranquille une semaine, et mon chat se satisfera bien des croquettes de supermarché pour le moment, de toute façon je suis pas sure que mon budget bouffe peut supporter un +32,4 % (véridique, je viens de calculer, c’est ce que ça me coûterait si j’en faisais une habitude, et pourtant, Lulu a un petit appétit). Toutes ces digressions [chassez le naturel etc.] pour dire : je vais reprendre doucement et me ménager, mais profiter du soleil (dès qu’il arrive), de mes proches, et de la joie de la paresse. C’est pas un pêché capitaux pour rien.

Aujourd’hui, mon débrief des épisodes des deux dernières semaines sera donc bref. A rien ne sert de faire des longueurs [dit la fille qui vient de faire un paragraphe inutile sur sa vie], surtout au rythme auxquelles vont les séries. A rien ne sert, non plus, de vous faire part de mon planning par jour et des émotions : déjà et comme je le disais, je n’ai pris aucune note et ça commence à faire loin (j’ai commencé la nouvelle semaine) ; en plus, tout ça est noyé dans une mentalité de rewatch éparse et maladif (« – M’enfin, pourquoi tu regardes la télévision sans son et sans la regarder ? – J’vois qu’il y a un truc qui bouge du coin de l’oeil, ça me rassure – … – Puis parfois, je lève les yeux, ça me fait un moment de pause – … »), dont je ne parlerai pas aujourd’hui (même si ça m’a donné plein d’idées). En tout, ces dernières semaines, j’ai vu en tout et pour tout vu quatorze épisodes inédits. Quatorze épisodes en deux semaines, et presque que des 20 minutes, je pense que c’est proche de mon record le plus bas depuis ma révélation sérielle* il y a près de douze ans. Correction : c’est proche de mon record le plus bas si on ne compte pas les moments où j’étais sans internet et/ou sans ordinateur (parce que bon, sans ça, c’est à ce moment là pas un exploit tant qu’un état des choses). Je ne sais pas ce que ça dit de moi, ça. Peut être que j’aime un peu trop les hyperboles ?

[*Ah ma révélation sérielle… je me souviens encore de l’interdit, des découvertes. Des petites jeunes, qui avaient attirées mon œil jusqu’à ce que la pression sociale ne me fasse céder à la tentation ; des moins jeunes, dont la maturité affirmée me permis d’apprendre au détour d’émerveillements interminables et ô-si-délicieux ; des populaires – expérience partagée – et des inconnues – expérience de partage ; des longues, des trop courtes ; et avec toutes, le premier blues du lendemain, la première déception, le premier cœur brisé. C’était beau, ma révélation sérielle, et aujourd’hui encore, j’ai des éclairs de nostalgie qui me revoient là-bas, dans ma jeunesse. Tout ça, tout ça, tout ça. J’parlais de quoi, déjà ?]

[J’aime un peu trop les métaphores, aussi.]

Sur ce, trêve de blabla-bleh, et concentrons nous sur le blabla-bla vraiment important aujourd’hui : parlons séries ! Je suis à jour à jour-dimanche dans Supergirl, Younger, Ghosted, The 100, j’ai vu un des deux épisodes de Archer mais surtout, j’ai repris et terminé Unbreakable Kimmy Schmidt saison 4A, et c’est vraiment le plus important. Parlons de tout ça.

Ready ?

OK, Tina, je te suis ! Ceci me fait penser que j’ai oublié Unbreakable Kimmy Schmidt dans mon comptage d’épisodes plus haut. Ce que vous ne saurez jamais parce que d’ici là, j’aurai corrigé le texte. Mouhahaha. NBC via Giphy

Unbreakable Kimmy Schmidt, saison 4A

Bon. Unbreakabkle Kimmy Schmidt n’a jamais été ma comédie préférée, mais pourtant, elle a toujours eu un petit je-ne-sais quoi absurde qui me plaisait bien. Je suis incapable de vous dire les arcs de saison, je ne sais même pas vous dire si je conseillerais la série, mais je me souviens de moments, souvent porté par les personnages que j’aime beaucoup. Cette « dernière saison en deux parties diffusée sur deux ans » (sérieux ?), j’étais réticente à la commencer, puis je l’ai vue d’une traite, captivée par l’intrigue bizarre qui résonnait particulièrement vrai. Je ne suis pas sûre que Kimmy Schmidt aie changée ; le contexte oui.

Dans la saison 4A, Kimmy continue d’essayer de s‘adapter au monde « normal ». Elle détonne moins, désormais, et est loin d’être la plus barrée de la série (l’a-t-elle jamais été). En prison, Richard Wayne Gary Wayne arrive à s’attirer les sympathies d’un groupe de misogynes en tissant sa toile de mensonges et réécrivant la réalité ; par conséquent, la conscience féministe de Kimmy se réveille. Alors certes, Richard Wayne Gary Wayne a toujours été un menteur manipulateur, et Kimmy a toujours cherché à réparer les injustices, mais depuis Trump, le scandale Weinstein, le climat constant de remise en question du droit des femmes ou encore la montée du mouvement des Incels, c’est glaçant de vérité. Tout ça ne veut pas dire que la série est devenue politique ; non, elle reste décalée, et du coup elle devient même thérapeutique. C’est bien de rigoler lorsque rien ne va, aussi !

Puis moi je ne suis pas (si) difficile : donnez moi du Jon Hamm dans une comédie et j’aime. Netflix via GoldDerby

J’ai passé un très bon moment, notamment grâce à l’excellent épisode « Party Monster: Scratching the Surface », petit bonus inespéré parodie des documentaires true crime. J’attends la conclusion avec impatience.

Supergirl S03E21 & S03E22 : « Not Kansas » et « Make it Reign »

Supergirl me perd un petit peu, beaucoup, à la folie. Et pourtant, il y a eu des bon moments dans les « Not Kansas » et « Make It Reign », mais tout ça cafouille et semble un peu trop facile que pour être émotionnellement poignant – ou même intéressant. En d’autres mots : Supergirl me fait chier, ce qui m’emmerde d’autant plus que c’est une série que j’ai beaucoup aimé, il fut un temps.

Commençons par la partie commentaire politique amorcée dans « Not Kansas » et reprise dans « Make It Reign ». J’ai un gros problème avec la facilité avec lesquelles les méchants sont tués dans les séries policières américaines (pas toutes, hein, mais globalement), comme si c’était la meilleure façon de les appréhender. Cependant, ce n’est pas un reproche que je fais à Supergirl, ou mêmes aux séries DC (depuis que Arrow a calmé son slip) ; non, dans ces dernières, c’est l’inhumanité du traitement des captifs qui me dérange. J’applaudis le fait que Supergirl insiste sur le fait que les armes, c’est pas bien, mais je trouve que c’est un peu un hypocrite puisqu’ils continuent d’enfermer les aliens dans des pièces rikiki, à peine équipées, comme des pièces de collection dans le zoo privé d’un génie du mal et que ça, c’est juste considéré comme hyper normal. De plus, je pense que tout commentaire mérite un peu de mesure et je ne suis pas sûre que l’idée de retirer toutes les armes du DOA est la meilleure chose au monde, surtout si c’est pour les remplacer… par des armes. Y’a pas deux semaines, Kara était hyper en colère à l’idée qu’il y ait encore de la Kryptonite et maintenant, c’est OK ? Puis une balle en Kryptonite, c’est fatale pour n’importe qui, non ? C’est pas un truc magique qui ne pénètre la peau que des Kryptoniens et rebondit sur les humains, si ? [Remarque, dans Smallville la Kryptonite donne bien des pouvoirs à qui la touche/ mange/ respire  donc je ne sais pas.] Puis à trois épisodes de la fin, est-ce vraiment le moment pour gérer un tel changement, qui pourrait être hyper puissant, mais qui ici sert juste de B-story ? Trêve de questions dont je connais mes réponses (Ca a toujours été OK, mais pas pour Kara et le DOA, c’est ça le problème ; Oui, bien sûr ; Ce serait la meilleure ; DEFINITIVEMENT PAS) et revenons à nos Kryptons.

La vie est vraiment trop trop dure pour Kara. c pa coule. The CW via comicbook.com

Le second raté a été, pour moi, est tout ce qui se passe niveau vie personnelle. J’suis une grande romantique, mais c’est avec horreur que je suis ce qui se passe entre Kara et Mon-El, sans pouvoir exactement vous dire pourquoi. J’me met à regretter qu’il ne soit pas reparti avec Indra après un arc court mais nécessaire pour que Kara puisse tourner la page ; ici, ça traîne en longueur, et je ne comprends pas pourquoi ils ne sont pas ensemble/ si ils veulent vraiment être ensemble/ pourquoi ils traient toujours à deux alors que c’est clairement pénible ou au moins difficile. Bref, ça me brise les ovaires, pour ne pas reprendre mon vocabulaire scato de plus haut. Pour ce qui est de l’histoire d’Alex, celle de J’onn et M’yrnn, j’en ai rien à carrer non plus, même si pour le coup des Martiens j’me sens un peu connasse sur le coup (c’est dur, de perdre sa mémoire, j’aimerais être touchée par la chose).

Troisième hic : ce qui se passe sur Argo, qui semble de nouveau très forcé mais aussi très dénué d’émotions. Je pense qu’une partie du décalage est voulue, mais la réunion avec Maman Kal-El m’a laissée de marbre et ça fait un peu occasion manquée. Le décalage sur Argo est d’autant plus fort dans le second épisode, puisque tout ce qui s’y passe est chronométré juste pour pouvoir faire écho à l’intrigue sur Terre. On en parle de l’explosion au début de « Make It Reign » ? Sérieux, ils nous prennent pour des cons, ou quoi ? Elle l’autre, elle est surprise que ça ait pas fonctionné ? Elle est vraiment pourrie, sa bombe, elles étaient DANS LA PIÈCE et elles ne sont pas mortes. C’est tellement con que ça me rend folle.

C’est bien que je passe ma rage maintenant, j’ai pas encore vu le finale et ça me permettra d’aborder la fin de saison un peu moins remontée. Enfin, c’est ce que je me dis. A part ça, c’est tout de même chouette que les intrigues se connectent, je suis bizarrement investie dans le sort de Sam (je sais, moi aussi je suis surprise) et j’admire le ait que la fin de « Make It Reign » promesse un GROS BAZAR pour le dernier épisode. On est pas dans le subtil, mais les méchantes ne le sont pas (plus ?) non plus. Une bonne grosse fin du monde, et ça me plait.

Younger S05E01 & S05E02 : « #LizaToo » et « A Titanic Problem »

Z’inquiétez pas, j’vais pas être relou tout le débriefing ! La preuve : j’aime bien la cinquième saison de Younger. Je sais pas trop pourquoi, parce qu’il ne se passe pas grand chose dans les épisodes (même pour un 20 minutes) et que c’est un peu le désert niveau romance, mais je rigole bien, et j’ai l’impression que la série est en train de prendre un tournant. J’vous parlais du premier épisode dans mon billet sur la reprise de saison et si vous l’avez vu, vous savez qu’à la fin, Charles apprend la vérité sur Liza. [Si vous l’avez pas vu, je suis désolée, mais ça va être dur de parler du second épisode sans ça.] Le problème est qu’il l’apprend de la pire manière possible, à savoir avec des preuves imprimées, des spéculations douteuses, et de la bouche d’un homme détestable – et non pas de Liza en personne. Avec Charles « dans la confidence », Younger ne peut plus, et ne pourra plus jamais à moins de complètement chambouler la formule, se reposer sur son qui pro quo de départ et à ça je dis ENFIN ! C’est une vague d’air frais et, on espère, aussi l’occasion pour Liza d’un peu se remettre en question. J’ai presque envie que Charles ne lui pardonne pas, parce que bon, elle se met à elle-même au moins un peu lorsqu’elle répète qu’elle a fait ça « pour le boulot ». Oui, c’était vrai au départ, mais si elle a choisi de continuer à mentir, c’est aussi parce qu’elle a peur du rejet (cf. Josh).

Josh ? Josh ? Non Josh, mauvais Josh. Non, non, c’est pas bon pour toi, tu le sais bien. TV Land via Vulture.

« A Titanic Problem » marque le retour des personnages secondaires et ça c’est trop bien ❤ (même si en vrai je trouve que cette histoire de Clare est un peu trop vite balayée sous le tapis, non ? Ca peut pas être la fin ? Damnit Josh, j’veux que tu sois heureux moi, mais tu peux pas te trouver une nana sympa qui acceptera de faire un bébé avec toi plutôt que de faire des yeux de merlan à Liza ?) Charles prend un décision quant à sa vue conjugale compliquée ; aussi blabla quelque chose quelque chose sur l’édition. Tout ça est très distrayant.

Ghosted S01E10 & S01E11 : « The Wire » et « The Demotion »

Wééééééé Ghosted est de retour ! Je ne me souviens de rien du tout sur ce qui s’est passé dans le début de la saison (mais alors là, vraiment rien) ; ça tombe bien, les scénaristes ont prévu le coup en tournant la page à leur tour !

Dans « The Wire », tout le monde s’ennuie au Bureau Underground… sauf Max, qui est toujours obsédé par le début de saison (dont personne ne se souvient), même qu’il laissé poussé sa barbe. Un mec sonne pour faire des affaires avec la boîte de couverture, occasion sur laquelle Leroy saute histoire de s’amuser un peu, sauf que pile à ce moment Max découvre que le Bureau est sous écoute… Mais qui leur veut du mal ? La réponse n’est pas donnée dans « The Demotion », mais en tout cas, il semblerait que le Bureau est sur le point d’être démantelée sans que ce soit officiel… Vous la voyez, l’ironie ?

L’alchimie entre ces deux-là est toujours en or. Fox via Box Office Buz

Ces deux épisodes m’ont semblé bien meilleurs que tout le reste de la saison ; je dirais même qu’ils ont été un régal ! Ce sont apparemment les premiers depuis le changement d’équipe – le showrunner est maintenant Paul Lieberstein de The Office – et je suis bien emballée pour la suite et fin de saison. Bon, je suis pas sûre que le renouvellement se fera mais en attendant, je compte bien finir.

The 100 S05E06 : « Exit Wounds »

J’ai très envie de faire mon recap en photo du sixième épisode de The 100, et je suis hyper reconnaissante pour la pause durant mon blocus, c’était attentionné de la part de The CW (comme quoi, ça paye un peu de regarder quasi tous leurs programmes). Je le ferai donc, mais probablement après celui de l’épisode de cette semaine, parce que sinon je vais accumuler le retard et ce ne serait pas sage.

Dans « Exit Wounds », les Prisonniers décident de proposer à Wonkru d’accueillir ceux qui le veulent, et on voit enfin que tous les gens du bunker ne sont pas aussi fidèles à Octavia qu’ils ne le paraissent. Nice. Le seul problème c’est que parmi les personnes dévouée à la cause, il y a Nilah. Oui, Nilah-la-gentille est à fond dans la secte… The 100, toujours là pour surprendre. Clarke est inquiète pour Madi, et ment tant bien que mal pour la protéger. Bellamy et Echo essayent de prouver à Octavia qu’Echo est hyper cool mainteant. Octavia continue d’être terrifiante. Cette fin d’épisode… ouais, terrifiante est le bon mot.

Maman Clark isn’t buying that shit. The CW via Pure Fandom

« Exit Wounds » est un excellent épisode de The 100 dont je vous parlerai donc mieux plus tard. En attendant cependant… d’office ils ont bouffé leurs morts dans le bunker, non ? Il doit s’être passé un truc aussi tabou pour qu’ils soient tous si dévoués à la cause/ si horrifiés de ce qui s’est passé sous terre. Hate d’en savoir plus.

Archer S09E07 : « Comparative Wickedness of Civilized and Unenlightened Peoples »

Terminons en vitesse par Archer, qui nous offre un épisode jubilatoire où on casse du Nazi… et encore un peu. C’est (presque) tout ce qui se passe dans « Comparative Wickedness of Civilized and Unenlightened People » (c’est la seconde et dernière fois que j’écris ce titre, ils se prennent pour qui, Orphan Black ?), et c’est GENIAL ! De l’épisode, je ne me souviens que de ce sentiment de satisfaction intense, donc je m’arrêterai avec ça : Archer a des hauts et des bas, mais des hauts comme ça valent bien les blagues aux références trop obscures pour moi.


Voici donc pour ces dernières semaines ! Je ne m’attendais pas à écrire autant sur Supergirl, je n’avais pas idée que j’étais si en colère. Les inédits de cette semaine s’accumulent, donc je ne vais pas blablater plus longtemps.

Vous avez vu quoi de bien, vous ?

A la semaine prochaine,

Cordialement,

Enid

Publicités

21 commentaires sur “Ma semaine devant l’écran #18-19 | Après le tumulte, la paresse

  1. Je ne regarde pas les mêmes séries ou je ne suis pas à jour donc je ne lis pas tes blablas importants mais c’est pas grave car qu’est-ce que j’aime tes blablas d’introduction qui partent dans tous les sens XD

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir !

    Je suis en train de mater Happy! Cette série est une très bonne découverte !

    Pour ce qui est de ton visionnage de la semaine, je n’ai rien vu de tout ça, je ne suis aucune des séries que tu regardes, mais c’est pas pour autant que je n’ai pas apprécié lire ton billet !

    Belle soirée !

    J'aime

  3. J’adore aussi tes blabla d’intro ! Et j’ai de quoi lire par la suite aussi (et rire aussi, t’as gaffé, t’as appelé Imra Indra dans Supergirl, ça m’a fait rire, il en faut peu). J’aime beaucoup ta plume et en plus, on est généralement totalement d’accord, alors ça aide :’) Il faut que je vois Ghosted pour finir de lire ton article maintenant. Pour The 100, j’ai pensé aussi au cannibalisme, mais ça ne colle pas avec la situation actuelle où la ferme continue de fonctionner et où Monty n’a rien remarqué d’anormal…

    Aimé par 1 personne

    1. Ça ne colle pas, mais je rejoins Enyd, j’y pense depuis le début de la saison. Comme la grossesse de Diyoza d’ailleurs, dont l’hypothèse m’a explosé à la figure dès le début… Je sais pas pourquoi, mais c’était obvious qu’un bébay allait expliquer un passé si sombre rempli de manque total de confiance envers autrui étou (on parie que le père est un prisonnier sacrifié dans la bataille ou pas ?).
      Pour en revenir au bunker hermétiquement scellé, qu’est ce qu’ils ont foutu des 300 cadavres au fil des années, rapport au fait qu’ils pouvaient pas trop les enterrer (percer sol et murs en béton armé rien qu’avec les doigts, joli défi) ou les brûler dans des charniers géants (question d’évacuation/recyclage de l’air) ? J’ai du mal à croire qu’ils les aient momifié 😀
      Tu m’diras, je comprends pas non plus d’où provient la flotte qu’ils ont consommé pendant six ans (quoique dans une saison précédente, ils parlaient pas d’une machine qui la « synthétise » toute seule et dont le bunker aurait été équipé avant leur arrivée)(encore que je peux confondre avec une machine qui recyclerait leur urine, admettons)(c’est si bô la technologie du futur), ni quel peut être bien leur système de latrines (c’est une question qui me taraude, oui)(bon appétit).

      Aimé par 1 personne

      1. Ptêtre qu’ils voulaient tester une nouvelle formule d’engrais et que Monty va découvrir des os de doigts d’pied dans les plants d’algues, on sait pas.

        J'aime

      2. J’viens de voir que t’avais répondu dans le même sens que moi 😀 J’ai un épisode de retard donc je ne suis pas sûre de tout suivre ici (ou alors bien moyen que j’ai pas suivi la semaine passée) mais en tout cas, tu soulèves de bons points !

        Tiens les latrines j’y avais pas pensé…

        Aimé par 1 personne

      3. Mdrrr faut voir, le père peut aussi dater d’avant qu’elle parte dans l’espace si elle était cryogénisée pendant l’aller et le retour, ça passe non ? Je me demande ce qu’ils vont en faitre. Bien vu, en tout cas !

        Pour la question des cadavres, je me suis posé la question oui… Un peu d’acide peut-être ? C’était plus simple de les faire flotter dans l’espace lol
        Concernant l’eau, je confirme, ils ont une machine qui recycle l’urine, c’est dit en saison 4 (je crois que ça vient de Murphy dans le dernier épisode de la saison quand ils envisagent comment survivre à Praimfaya). Et pour les latrines, on va dire que le bunker d’origine avait tout prévu, écoute !

        Aimé par 1 personne

      4. Je pense qu’elle est plutôt tombée enceinte (ou qu’elle s’en est rendue compte) en cours de route. Parce qu’une militaire gradée en poste sur une mission de quelques années à bord de l’Eligius, entièrement peuplé de prisonniers mâles pour aller forer des trucs qui filent le cancer au bout de deux jours, j’ose dire que c’est sûrement pas le choix idéal. De là à dire qu’elle craignait de se retrouver au chômage, il n’y a qu’un pas, que je peux franchir zézaiment 😀

        J'aime

      5. Non, non, attends, elle était à bord d’Eligius en tant que prisonnière, c’est une terroriste ! Après, ils auraient pu embaucher quelques femmes de plus et proposer quelques autres prisonnières pour la crédibilité franchement…

        Aimé par 1 personne

      6. Terroriste ? Mais dans le dernier épisode, elle dit pas qu’elle a organisé une mutinerie avec le concours de Shaw, quand le Colonel Moutarde annonce à son équipe qu’on laisse tous les prisonniers sur place ? Je confonds leurs rôles alors qu’ils se ressemblent pas du tout ? Damned, je manque de sommeil. Cela dit, ça expliquerait un grand mystère pour moi : j’me disais aussi que c’était étrange qu’on crache sur Shaw en permanence et pas sur elle.

        J'aime

      7. Ben tu me mets le doute mais de mémoire c’est le fichier que consultait Raven : c’était une militaire qui a viré terroriste puis qui a fini prisonniere sur eligius et a profité de la faiblesse de shaw pour la mutinerie !

        J'aime

      8. J’pense aussi que c’est une terroriste (pardonnez mon retard, j’voulais pas lire tous vos spoilers, une fois n’est pas coutume).
        Et je me demande bien de qui elle est enceinte… ils ont tout de même bossé un tant soit peu sur l’astéroïde, non ? C’est forcément arrivé en cours de route.

        Pour ce que ça vaut, on voit au moins une autre prisonnière dans le camp dans l’épisode 5… donc à priori, c’est une mission mixte.

        Aimé par 1 personne

      9. Oui, j’avais repéré aussi dans l’épisode 5, mais ça n’en fait vraiment pas beaucoup quoi. Pour le père du futur bébé, je suis sûr qu’on va nous faire poireauter un bon moment ! (désolé, désolé, désolé, pour les spoilers, je pensais que tu avais vu :o)

        J'aime

    2. Ouuuups… Bon bah au moins j’appelle plus Octavia Olivia, comme il m’est arrivé de faire 😀 J’attends de voir ton avis pour Ghosted, je suis curieuse.

      On verra bien pour The 100. Je suis très nulle en théorie, donc ya de grandes chances que je sois à coté de la plaque… mais du coup dis moi, ils sont passé où les 400 cadavres ? #Conspiration #OnNousCacheQuelqueChose

      Ca me réchauffe le coeur de savoir que quelques personnes apprécient mes blablas en tout cas, merci

      J'aime

      1. Je vais essayer de rattraper mes épisodes de retard dans Ghosted ce week-end, mais je promets rien !

        Bonne question pour les cadavres aha !

        J'aime

  4. Je suis moi aussi agréablement surprise par le début de la saison 5 de Younger, j’ai l’impression que maintenant que Charles sait les choses vont changer (espérons parce que la saison 4 était pas top et il serait temps que les choses bougent).
    J’ai beaucoup aimé la saison 4A de Kimmy Schmidt, je suis un peu triste de devoir attendre janvier 2019 pour avoir la suite 😦
    Et les deux derniers épisodes de Ghosted étaient… différents haha. Je ne savais pas qu’il y avait eu un changement d’équipe, mais effectivement ça se ressent. J’ai l’impression qu’ils prennent une direction différente et ce n’est pas pour me déplaire ! A voir s’ils renouvellent ou pas..
    Je ne lis pas ce que tu as écrit sur The 100, j’ai six épisodes de retard x) Encore une série que j’aime bien binge-watcher donc j’attends encore un peu avant d’attaquer :p

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère que ça va bouger, en effet ! En tout cas, c’est parti pour, et j’ai absolument aucune idée de comment Charles va gérer la chose. Hâââââââte !

      Ca m’embête aussi qu’ils aient scindé la saison comme ça… la dure loi du marché :/

      Je comprends très bien ton envie de binge-watcher… Mais là, j’ai craqué !

      Aimé par 1 personne

Répondre à shiplisso Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.