Ma semaine devant l’écran #75 | Comme si de rien

Bien le bonjour,

Après de nombreux articles expliquant en long et en large pourquoi je peinais à faire mon retour – articles qui n’ont, hélas, jamais été publiés – je vous fait la version courte : parfois je suis dépassée par la vie et je me bloque ; commencer un projet devient un challenge, en mener un à bien un obstacle infranchissable.

Anyway, comme je disais, je ne vais pas aller dans les détails et revenir sur mes décisions parce que j’ai déjà fait tout ça dans un de mes brouillons, presque abouti avec une mise en page soignée et un gif de Willy Wonka (… mais il manquait un paragraphe de conclusion). Je verrai si j’arrive à faire une rétrospective de tout ça si je reprends un rythme de publication régulier. En attendant, concentrons nous sur les belles choses de la vie : ce sont les vacances, et j’ai plein de temps pour regarder des séries au lieu de me morfondre dans mon lit.

Les séries estivales battent de leur plein, et après m’être mise à jour dans Fear the Walking Dead, j’ai regardé Scream, The Handmaid’s Tale, Archer, The Detour, Good Trouble et Into the Dark. Les plus attentifs remarquerons que les épisodes sont décalés de quelques semaines : Internet à coupé et j’ai du improviser avec les séries que j’avais en réserve. Un mal pour un bien, ça m’a empêcher de me lancer dans un rewatch de Glee ! Que d’efficacité ! Et ce n’est pas tout : je profite de mon dernier complètement libre (jusqu’au suivant) pour faire pleeeein de rattrapages. Par exemple, cette semaine j’ai eu le temps de me mettre à jour dans The Walking Dead, à finir The Big Bang Theory, et à avancer dans Boy Meets World, Modern Family, Doom Patrol et The X-Files ; et après les gens osent dire que je ne glande rien.

Allons-y, parlons séries ! Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #75 | Comme si de rien »

Publicités

Ma semaine devant l’écran #21 | Déni

Bonjour,

Nous sommes lundi. Oui, nous sommes lundi. Bien que je sois loin dans la campagne, avec une connexion Internet si lente que ça en est une blague et aucun réseau, je publie mon débriefing de la semaine à temps ! Je suis la première étonnée. C’est bien la preuve que je me cache souvent derrière des excuses pour expliquer mon manque de rigueur ; ou alors, possiblement, que le fait que je profite des vacances me laisse plus de temps pour écrire. Impossible à dire.

Continuant sur la lignée de la semaine passée, j’ai eu une semaine riche en série… sauf qu’elle s’est concentrée sur quatre jours seulement vu que je suis partie vendredi pour le Gers où il fait chaud, beaucoup trop chaud, beaucoup beaucoup trop chaud. Je suis avec neuf Belges à la campagne, et moi, la Belge d’adoption originaire du Sud de la France, je suis clairement la moins adaptée au climat. Je fuis le soleil, les tiques, les moustiques mais tous parviennent à me retrouver. En une soirée, je me suis retrouvée avec 50 piqûres sur le bas du corps et je vous assure qu’il ne s’agit pas là d’une exagération. Parfois j’oublie qu’il y a une raison de mon non-retour dans la chère patrie de ma petite enfance. J’aime la pluie, j’aime ne pas être moite tout le temps et j’aime mes jambes blanches-cadavre. Je ne me plains cependant pas : je mange plein de bon fromage et de bons légumes, je lis des livres faute de regarder des séries (je viens de finir le premier tome de The Trials of Apollo, de Rick Riordan, qui est la lecture parfaite pour me retirer la tête de la télé) et je fais même un (tout petit) peu de tourisme. Bon OK, ce dernier point était en gros un verre de Floc à Labastide-d’Armagnac mais ça compte, hein ?

Il est clair que je n’aurai pas grand chose à vous débriefer sur mes visionnages la semaine prochaine, mais je vous inquiétez pas, j’ai tellement à vous dire sur ceux de la semaine passée qu’on peut même prétendre que tout ça ne s’est pas passé sur quatre jours mais sur quatorze jours. Oui, prétendons ça. Surtout que dans tout ce que je vais vous raconter, je n’ai même pas pris la peine d’écrire un paragraphe sur Queer Eye qui est juste splendide, génial, magnifique et le meilleur moyen de vous rappeler que l’humanité peut aussi être un vecteur d’acceptation et d’amour. Aussi, Antoni.

Il parle de qui là ? Je suis distraite par ce sourire. Neftlix

Qu’est-ce que je disais, moi ?

Cette semaine, j’ai enfin fini ces séries qui encombraient mon planning Bêtaséries (Archer, Siren, The Crossing) et j’ai suivi un programme hebdomadaire qui commence à se re-remplir (même sans les rattrapages) :

Lundi : Ghosted
Mardi : Archer (rattrapage de fin de saison)
Mercredi : Younger, Reverie (rattrapage), The 100 (épisode 8)
Jeudi : The Handmaid’s Tale, Siren (rattrapage de fin de saison), The Crossing (rattrapage de fin de saison), Reverie

Histoire de remplir un peu plus la chose, j’ai fini la première saison de Young Sheldonj’ai rattrapé la saison 5 de Mom et la saison une de The Bold Type. Toujours dans ces quatre quatorze jours. Bon, là-dedans il y a en fait trois épisodes que j’ai vu des semaines auparavant et que j’ai oublié de compter, donc ça ne fait pas tant que ça, si ? Et si je vous dis que durant la semaine, j’ai passé trois soirées (et une journée) avec des copains, vous me croyez ? C’est vrai, pourtant. Cependant, mis à part ces moments sociaux, tous les instants de mes journées étaient rythmées par des séries, nettoyage de printemps oblige. Bon, trêve de bavardages, je vous ai écrit un débrief de 5000 mots, il est maintenant temps de le lire !

Mais non, revenez ! 5000 mots c’est vite passé, vous avez déjà fait plus du dixième du chemin.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #21 | Déni »

Ma semaine devant l’écran #18-19 | Après le tumulte, la paresse

Bien le bonjour,

Mes doigts ont picoté durant tous mes examens mais maintenant que c’est fini, je me surprends à avoir envie de faire autre chose qu’écrire. J’ai la flemme. Je n’ai pris aucune note sur les inédits que j’ai regardé ces deux dernières semaines, du coup je sais que m’attaquer à ce billet va me prendre du temps… Les habitudes, ça se perd bien trop vite, et une fois encore, je m’aperçois que sans discipline je ne suis capable de pas grand chose (désolée, Foucault). Il faudrait que je me remette dans le bain, et c’est définitivement dans mes plans – d’ailleurs, j’ai rajouté « me remettre dans le bain » à ma to-do liste, juste en dessous de « rempoter l’avocat » et « acheter les croquettes du véto », preuve que ma vie est pal-pi-tante – mais, là, à l’instant T, là maintenant, j’ai bien envie de ne rien faire. Mon noyau d’avocat peut continuer à germer tranquille une semaine, et mon chat se satisfera bien des croquettes de supermarché pour le moment, de toute façon je suis pas sure que mon budget bouffe peut supporter un +32,4 % (véridique, je viens de calculer, c’est ce que ça me coûterait si j’en faisais une habitude, et pourtant, Lulu a un petit appétit). Toutes ces digressions [chassez le naturel etc.] pour dire : je vais reprendre doucement et me ménager, mais profiter du soleil (dès qu’il arrive), de mes proches, et de la joie de la paresse. C’est pas un pêché capitaux pour rien.

Aujourd’hui, mon débrief des épisodes des deux dernières semaines sera donc bref. A rien ne sert de faire des longueurs [dit la fille qui vient de faire un paragraphe inutile sur sa vie], surtout au rythme auxquelles vont les séries. A rien ne sert, non plus, de vous faire part de mon planning par jour et des émotions : déjà et comme je le disais, je n’ai pris aucune note et ça commence à faire loin (j’ai commencé la nouvelle semaine) ; en plus, tout ça est noyé dans une mentalité de rewatch éparse et maladif (« – M’enfin, pourquoi tu regardes la télévision sans son et sans la regarder ? – J’vois qu’il y a un truc qui bouge du coin de l’oeil, ça me rassure – … – Puis parfois, je lève les yeux, ça me fait un moment de pause – … »), dont je ne parlerai pas aujourd’hui (même si ça m’a donné plein d’idées). En tout, ces dernières semaines, j’ai vu en tout et pour tout vu quatorze épisodes inédits. Quatorze épisodes en deux semaines, et presque que des 20 minutes, je pense que c’est proche de mon record le plus bas depuis ma révélation sérielle* il y a près de douze ans. Correction : c’est proche de mon record le plus bas si on ne compte pas les moments où j’étais sans internet et/ou sans ordinateur (parce que bon, sans ça, c’est à ce moment là pas un exploit tant qu’un état des choses). Je ne sais pas ce que ça dit de moi, ça. Peut être que j’aime un peu trop les hyperboles ?

[*Ah ma révélation sérielle… je me souviens encore de l’interdit, des découvertes. Des petites jeunes, qui avaient attirées mon œil jusqu’à ce que la pression sociale ne me fasse céder à la tentation ; des moins jeunes, dont la maturité affirmée me permis d’apprendre au détour d’émerveillements interminables et ô-si-délicieux ; des populaires – expérience partagée – et des inconnues – expérience de partage ; des longues, des trop courtes ; et avec toutes, le premier blues du lendemain, la première déception, le premier cœur brisé. C’était beau, ma révélation sérielle, et aujourd’hui encore, j’ai des éclairs de nostalgie qui me revoient là-bas, dans ma jeunesse. Tout ça, tout ça, tout ça. J’parlais de quoi, déjà ?]

[J’aime un peu trop les métaphores, aussi.]

Sur ce, trêve de blabla-bleh, et concentrons nous sur le blabla-bla vraiment important aujourd’hui : parlons séries ! Je suis à jour à jour-dimanche dans Supergirl, Younger, Ghosted, The 100, j’ai vu un des deux épisodes de Archer mais surtout, j’ai repris et terminé Unbreakable Kimmy Schmidt saison 4A, et c’est vraiment le plus important. Parlons de tout ça.

Ready ?

OK, Tina, je te suis ! Ceci me fait penser que j’ai oublié Unbreakable Kimmy Schmidt dans mon comptage d’épisodes plus haut. Ce que vous ne saurez jamais parce que d’ici là, j’aurai corrigé le texte. Mouhahaha. NBC via Giphy

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #18-19 | Après le tumulte, la paresse »

Ma semaine devant l’écran #17 | Dérapage

Bien le bonjour,

Comme je vous le disais la semaine passée, je suis en plein blocus, et qui dit blocus dit focus (ceci n’est pas une expression belge, mais hé, ça pourrait bien l’être). La bonne nouvelle c’est que c’est déjà bientôt fini, donc dans deux semaines je vais pouvoir passer 72h à ne faire rien d’autre que binge-watcher sans parler à personne d’autre que moi prendre le temps de rattraper ce que je n’ai pas repris ou mis de coté tout en raison et modération. Cependant, j’ai du rendre un travail cette semaine et j’avoue, j’avoue, qu’après coup j’ai décompressé en engloutissant quelques rattrapages… Un mini-dérapage : mais là maintenant, je m’y mets, vraiment ! Mon prochain examen est un oral et ce n’est pas la modalité dans laquelle je brille, donc il va falloir que je sois sérieuse.

Bref, tant qu’on est ici, parlons de choses nettement plus chouettes : les séries ! Après tout, c’est ce qui était prévu. Voici ce que j’avais dans mon planning cette semaine :

– Mardi : Lucifer (épisodes bonus), Supergirl
– Jeudi : iZombie (fin de saison)
– Samedi : The Crossing, Archer

Quand je vous disais que je n’avais pas grand chose à me mettre sous la dent… J’ai également terminé la saison quatre de Jane the Virgin (jeudi et vendredi) et j’ai terminé la septième saison de Suits (samedi). Au final, en fait, ça fait tout de même beaucoup d’épisodes, mais les rattrapages ont fait guise de fond alors que je faisais du boulot, donc ce n’est pas très représentatif. Mais bon, comme je disais, décompression ; ça joue aussi.

Cessons de tergiverser : débriefons !

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #17 | Dérapage »

Ma semaine devant l’écran #16 | Repos

Bonjour à tous,

Aux bons maux les bons remèdes : la semaine dernière, j’étais crevée, donc cette semaine, j’ai dormi. Le fait que mon programme hebdomadaire soit quasi-vide aide, et je n’ai pas vraiment hâte de le remplir. Pendant les quatre semaines à venir, ça va être plutôt silencieux ici-bas, mais je serai de retour en force pour l’été, que je passe coincée à Bruxelles histoire de profiter des derniers mois de mon contrat étudiant ; ce qui va me laisser du temps pour écrire mon mémoire, je l’espère.

Cette  semaine, j’ai donc continué avec mon planning hebdomadaire allégé, qui le sera d’autant plus la semaine prochaine vu qu’il était composé de cinq fins de saison (je n’ai toujours pas rattrapé Siren) ! Dans l’ordre, j’ai vu :

– Lundi : Brooklyn Nine-Nine (fin de saison)
– Mardi : iZombie, Supergirl
– Mercredi : The 100 (épisode 5), The Middle (fin de saison), Splitting Up Together (fin de saison), The Flash (fin de saison)
– Vendredi : Archer
– Samedi : Champions (fin de saison)

J’ai également rattrapé la fin de la saison trois de Jane the Virgin pendant la semaine (surtout jeudi), et j’ai commencé la quatre, et ça je vous en parle de suite. [Comment ça, pas de blabla supplémentaire ? Faut croire que j’apprends je n’ai pas fait autre chose de ma semaine que de dormir.]

Débriefons !

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #16 | Repos »

Ma semaine devant l’écran #15 | Fatigue

Bien le bonjour,

Les season finales s’enchaînent trop vite pour que j’ai le temps d’écrire des billets soigneux sur chacun d’entre eux, je continue à bosser plus que normal histoire de rattraper des heures perdues lors de ma grippe (il serait temps) et, parce que sinon, ce ne serait pas marrant, mon tout dernier blocus (ou examens de fin d’année pour tout non-belge) a commencé et je compte bien finir en beauté ; mes nuits déjà courtes, sont le sont d’autant plus que j’angoisse sur mon futur incertain, si bien que je me demande pourquoi j’ai fait un second Master puisque de toute façon, deux ans plus tard je ne suis pas plus beaucoup loin dans ma réflexion. Tout ça pour dire que je suis fatiguée, crevée même, et que tout coup, je ne suis pas aussi efficace que je le voudrais. Je pensais qu’un weekend au calme chez ma mère serait l’occasion de travailler mes cours ou au moins de prendre de l’avance dans mes billets mais à la place, j’ai dormi, bu du thé, dormi, bu du thé, puis joué à 7 Wonders, au Möllky et à Pikomino dès le moment ou je me suis aperçue que rien que penser à écrire me donnait envie de dormir, alors autant profiter d’un weekend de vacances. Et vous savez quoi ? Je n’ai aucun regret, même si ça veut dire que je vais devoir mettre les bouchées double cette semaine (et prétendre de ne pas avoir vu le Data Gueule sur le sommeil qui me fait culpabiliser d’écrire « Où puis-je trouver du Modafinil » dans Google ; comment ça, c’était pas ce que je devais retenir de la vidéo ?).

Bon allez, j’arrête de me plaindre de vous raconter ma vie, ce n’est pas le sujet de mon débrief ! Non, on parle des séries que j’ai vues cette semaine. Mon programme hebdomadaire commence à se vider : j’ai dit au revoir à sept rendez vous, parmi lesquels cinq adieu si ce n’est pas un drame, ça. Comme je l’écrivais plus haut, je n’ai pas encore pris le temps de faire un petit débrief de fin de saison pour chacun, mais ça viendra, un jour ou l’autre.

Voici ce que j’ai regardé chaque jour de la semaine (passée, je m’aperçois que c’est pas hyper-clair vu mon retard, mais je parle donc de celle du 14 mai) :

– Lundi : Archer (rattrapage), Lucifer (fin de saison) et Brooklyn Nine-Nine
– Mardi : Supergirl, iZombie, et Arrow (rattrapage)
– Mercredi : New Girl (fin de saison), Splitting Up Together, The Middle, The Flash et The Crossing
– Jeudi : Riverdale (fin de saison), The 100 (épisode 4) et Archer
– Vendredi : Supernatural (fin de saison), Arrow (fin de saison) et Alex, Inc. (fin de saison)
– Samedi : Once Upon a Time (fin de saison)

Contrairement à mon habitude, je n’ai pas regardé d’autres séries que celles de mon programme hebdo, les épisodes ci-dessus sont donc les seuls inédits que j’ai vu. « Bah, ça fait pas beaucoup tout ça, Enid, tout va bien ? » Comme je vous disais, je suis crevée, trop crevée même pour Jane the Virgin. J’ai cependant été plus au cinéma qu’à mon habitude, et j’ai vu I Feel PrettyA Quiet Place et Todos lo saben, trois ambiances très différentes mais trois bons moments, donc je vous parlerai peut-être le futur proche (ou au moins dans les commentaires si ça vous intéresse).

Bon, on en discute de cette semaine ?

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #15 | Fatigue »

Ma semaine devant l’écran #13 | Rechute

Bonsoir à tous,

J’ai eu une semaine plutôt éprouvante et j’ai fait preuve de nettement moins de discipline que la semaine passée (j’avais envie de regarder, mais pas d’écrire ; et je me suis d’ailleurs refait quelques épisodes de The OC histoire de me remonter le moral – la saison deux, celle où Adam Brody est particulièrement adorable dans le générique), si bien que je suis très en retard sur tout ce que je dois faire. De plus, je me suis fait un petit weekend à Paris sans mon ordinateur ; je n’ai donc pas eu le temps de regarder toutes mes séries du vendredi et aucune du weekend (non pas que je boycotte le W-E en Séries, mais… le hasard qui fait d’habitude si bien les choses s’est trompé, comme on dit). Mais comme vous vous en doutez, je compte bien pallier ce manque au plus vite (non mais).

Voici donc ce que j’ai vu cette semaine :

– Lundi : Lucifer, Brooklyn Nine-Nine, The Last Man on Earth
Mardi : Supergirl 
– Mercredi : The 100 (épisode 2), New Girl, The Middle, iZombie, Splitting Up Together, LA to Vegas (fin de saison), The Flash, The Crossing
– Jeudi : Riverdale, Alex Inc.
– Vendredi : Superstore (fin de saison), Supernatural, Archer

Outre mon programme hebdomadaire raccourci, j’en ai aussi profité pour terminer The Alienist et commencer Young Sheldon : je vous en parle de suite. Je suis allée voir Avengers Infinty War: Part 1 parce que bon, faut bien que j’utilise ma carte ciné, aussi (je ne mentionne d’habitude que peu les films, et je n’en parlerai pas plus ici mais je me sentais un peu obligée d’expliquer mon mardi pauvre en séries).

Je vous laisse lever les yeux au ciel face à mon manque de discipline. On peut faire un jeu : à vous de deviner quels sont les épisodes que j’ai pensé à critiquer après visionnage comme annoncé la semaine passé et ceux que j’ai fait aujourd’hui, soit jusqu’à huit jours plus tard. Ou pas hein, que personne ne se sente obligé.

Tout le monde est prêt ? Allons-y.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #13 | Rechute »