Ma semaine devant l’écran #40 | Balivernes !

Bien le bonjour,

Avec juste une semaine de retard, je pense que je peux ne pas vous accabler avec des excuses larmoyantes cette fois-ci. J’ai un peu de mal à être régulière dans mes visionnage, ce qui fait que bien que j’ai réussi à bien rattraper une bonne partie de ma semaine de vacances, j’ai du pour ça mettre quelques séries de coté… et donc j’accumule un autre retard. Je finirais par rattraper tout ça (quoique si quelques séries passent à la trappe, ce ne serait pas plus mal), mais je pense que je regarde déjà beaucoup d’inédits chaque semaine, à rien ne sert de se mettre la pression.

Cette semaine, j’ai regardé pas mal d’inédits. Je me suis mise à jour dans Doctor Who, The Purge (fin de saison), Charmed, DuckTales, Superstore, The Good Place, Black-ish, It’s Always Sunny in Philadelphia (fin de saison), Crazy Ex-Girlfriend, 9-1-1 et Single Parents. J’ai enfin terminé la troisième semaine de l’Arrowverse en regardatn Arrow et Black Lightning, et j’ai tout juste commencé la quatrième avec Supergirl. J’ai un peu rattrapé Criminal Minds et Modern Family sans pour autant être à jour. Enfin, j’ai commencé (et regardé tous les épisodes disponibles de) deux nouveautés : Legacies et The Kids Are AlrightAu delà du programme hebdomadaire, j’ai également terminé la saison de Chilling Adventures of Sabrina, dont je vous parle tout de suite.

Allons-y !

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #40 | Balivernes ! »

Publicités

Ma semaine devant l’écran #38-39 | Peace of mind

Bonsoir,

Alors que je viens de publier deux très vieux débriefs, j’ai la joie de vous annoncer qu’avec celui-ci, nous serons à jour pour cette chronique. A jour ! Ca ne veut pas dire grand chose puisqu’en réalité, je suis très en retard dans mes séries (bon, OK, que d’une semaine, mais avec presque trente inédits hebdomadairement, ça s’accumule trop vite) et que je vous dois un autre débrief pas plus tard que lundi (mais… mais…) ; mais, ça veut tout de même dire quelque chose, non ? En tout cas, je suis en paix.

J’ai condensé ces deux dernières semaines en un seul article parce que j’ai profité de la seconde semaine du congé pour visiter ma famille à Montpellier, ce qui m’a tenue éloignée du petit écran. Une semaine complète chez mon papa, avec tous mes frères et sœur, une semaine de famille non-stop, de repas de 4h et d’une absence totale de vie privée. C’était bien – notre exil en Belgique fait qu’on voit peu la famille – mais c’était fatigant, très fatigant, si fatiguant que j’ai dormi tout le dimanche après être rentrée. [Un dodo qui m’a coûté ma participation au WE en séries, encore une fois.] Du coup, si ma première semaine est très chargée en série, la seconde était trèèèès light (Sabrina et Doctor Who). Depuis, je le répète à qui veut l’entendre : c’était super cool de faire un sevrage. J’en retrouve mes séries avec plus de plaisir.

Un craquage doit cependant être noté. Si j’avais besoin d’être sevrée, c’est parce que j’ai un peu abusé en me décidant de me lancer dans un rewatch, « histoire de me motiver à écrire ». J’ai laissé la télévision faire le choix pour moi… ce qui fait que je suis en train de revoir One Tree Hill (Les Frères Scott). [Ça fait quelque semaine que les épisodes s’accumulent sur la box.] Ça m’a permis de bien avancer dans la rédaction d’articles en retard (la mise en page m’a retardée) et m’a inspiré plein d’autres articles qui, j’espère, finirons par voir le jour parce que bon sang de bonsoir, OTH me donne envie de blablater sur plein de vices de la télévision (#LindseyDeservedBetter). Que de bonnes nouvelles aujourd’hui, j’en chanterais du Gavin Degraw. Cette série est tellement stupide. Je suis submergée par un sentiment de chaleur intense. La nostalgie, c’est puissant.

Entre deux épisodes de OTH, j’ai continué avec mes diffusions hebdomadaires habituelles, sauf quelques unes que j’ai laissé de coté. La première semaine, j’ai vu un épisode de Charmed, Supergirl, You, Doctor Who, 9-1-1, Legends of Tomorrow, Solitting Up Together, Supernatural, The Flash, The Purge, Black-ish, Philadelphia, Single Parents, Riverdale, Superstore, The Good Place et Crazy Ex-Girlfriend ; la seconde, je n’ai vu qu’un épisode de Doctor Who. Tout le reste est reporté à la semaine prochaine. Histoire de continuer mon rituel élaboré pour le bingo, j’ai continué In Treatment ; histoire de m’amuser, j’ai commencé (et bien avancé dans) Chilling Adventures of Sabrina.

Tout ça nous fait pas mal de matière à discuter. Ne vous inquiétez pas : c’est un peu long, mais pas plus que d’habitude.

One Tree Hill/ The WB/ The CW. Source : Giphy

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #38-39 | Peace of mind »

Ma semaine devant l’écran #37 | Un pied après l’autre

Bien le bonjour,

Bon, je galère manifestement à écrire mes débriefs, et j’ai longtemps mis ça sur le dos de la paresse mais je viens de réaliser qu’en réalité, mon programme série est trèèèèèès chargé, et qu’alors que j’avais envisagé ces chroniques comme quelque chose de très simple lors de mes débuts, je n’arrive plus à n’écrire qu’un paragraphe sur chaque série : alors forcément, avec une trentaine d’inédits chaque semaine, c’est long, trop long pour quelqu’un qui comme moi n’a pas l’habitude d’écrire régulièrement. Mais si tout ce passe bien, je vais commencer une thèse l’année prochaine, et j’aimerais bien ne pas répéter mon rush de dernière minute de mon mémoire et donc apprendre à coucher mes idées sans me prendre trop la tête : qui sait, peut être que le blog peut m’apprendre la discipline et la régularité. Je ne perds pas espoir en tout cas, j’ai une dizaine de mois pour reprendre le contrôle. Je vais avancer, si ce n’est qu’un pas à la fois : et oui, ça va vouloir dire des promesses, des ratés, et des mea culpa, je me connais.

Cette semaine (celle du 15 novembre donc, *kofkof*), j’ai rattrapé quelques épisodes que je n’avait pas vu la semaine passée, et j’ai fait de mon mieux pour continuer avec mes hebdomadaires. Voici ce que j’ai vu des inédits hebdomadaires :

Lundi : I Feel Bad (rattrapage), Charmed (pilote), You, Supergirl (reprise), Fresh Off the Boat (rattrapage), Mom (rattrapage)
Mardi : 9-1-1, Arrow (reprise), Black Lightning (rattrapage)
Mercredi : The Purge, The Flash, Splitting Up Together (reprise), Black-ish (reprise), Manifest (rattrapage), Manifest, Doctor Who
Jeudi : Philadelphia, Single Parents, American Horror Story, Criminal Minds
Vendredi : The Good Place, Riverdale, Superstore, Mom
Samedi : Crazy Ex-Girlfriend, Fresh Off the Boat, I Feel Bad, New Amsterdam
Dimanche : The Gifted, Ducktales (reprise)

Les reprises continuent, avec le grand début de Charmed, la saison 4 de Supergirl, la saison 7 de Arrow, la saison 2 de Splitting Up Together, la saison 5 deBlack-ish et enfin la seconde saison de DuckTalesComme si j’étais pas assez débordée, de surcroît, rien n’est parti (mais You et The Purge se rapprochent de la fin !) Je me suis aussi essayée à des archives avec quelques épisodes de The Good Guys et une tentative de Sabrina-l’ancienne, j’ai enfin fini la troisième saison de Wynonna Earp, avancé dans la seconde de In Treatment et j’ai bingé Anne With An E. On a donc plein de choses à discuter.

En recherchant des gifs, j’ai appris qu’il y avait un film appelé Wyatt Earp’s Revenge, avec Wilson Bethel dans le rôle de Doc Holliday, pour ceux et celles que ça intéresse. Wynonna Earp/ Syfy. Source : Giphy (@syfy)

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #37 | Un pied après l’autre »

Ma semaine devant l’écran #28-29 | Les mains à la pâte

‘Sup ?

C’est difficile, de commencer une chronique hebdomadaire plus de cinq semaines après sa date prévue de publication. D’autres auraient probablement décidé de sauter la semaine toute entière ; mais alors quoi, je reprends direct à #32 ? Ou alors je note #28 en sachant alors qu’arrivée à #52, je ne serai pas à un an ? Et j’en fais quoi, des séries vues mais non documentée, j’en fais quoi ? Je pourrais juste dire que je les aies vues, sans rien dire dessus, mais alors c’est quoi la différence entre ce blog et mon compte Betaseries ?

C’est difficile. Surtout que, là où lors de ma dernière grande pause, je n’avais rien à dire, j’ai regardé plein de trucs ces cinq dernières semaines. Certains diront trop – mais franchement, certains ne savent pas apprécier les bonnes choses de la vie. Il se trouve que, bien que je n’ai rien publié depuis cinq semaines (outre cet article sur les magazines séries pour le Bingo #18), j’ai commencé un grand nombre de brouillons. L’article que vous lisez, est basé sur un de ces brouillons : bien que j’en ai rédigé le corps ces derniers jours, certains avis datent – coucou le finale de The Bold Type et mon avis pré-binge sur The Fosters. Plutôt que faire un seul article interminable, j’ai donc décidé de garder de retravailler mes brouillons pour faire trois débriefs séparés, probablement chronologiquement corrects, et légèrement moins interminables.

Cet article correspond à deux semaines post-mémoire où j’ai été très occupée – principalement par mon job étudiant, par mon déménagement infernal, et par le grand nettoyage de la maison que je tenais, soit des activités où je peux éventuellement regarder quelque chose, mais difficilement écrire. Rajoutez à cela une vie sociale un peu plus remplie que d’habitude et voilà que j’atteins mon point de saturation : je suis fatiguée tout le temps et je repousse toutes les choses que je dois faire pour moi (catégorie dans laquelle rentre le blog). Un grand bonheur, dans cette histoire, a été The Great British Bake-Off, dont j’ai regardé les quatre premières saisons les yeux remplis d’étoiles. Je sais que théoriquement, c’est juste « la version originale du Meilleur Pâtissier » – mais c’est tellement plus. Déjà, y’a pas Cyril Lignac même si Paul Hollywood n’est pas beaucoup mieux. Ensuite, y’a Mary et Sue, et les écureuils non-castrés. Enfin, y’a les concurrents british, qui sont grave adorables, cuisinent des mets farfelus comme des « pudding » à base de « suet », et prononcent « petits fours » « pétifor ». C’est à vous faire fondre le cœur. J’aime pas autant que Making it, dont je vous reparle dans l’article des semaines 30-31, mais j’aime tout de même beaucoup beaucoup.

Revenons à nos séries. Au programme hebdomadaire ces deux semaines, j’ai fini Reverie et The Bold Type, j’ai commencé la nouvelle saison de Wrecked, et j’ai avancé dans YoungerA part ça, je me suis mise à jour dans Black Lightning, The Big Bang Theory, Black-ish et A Series of Unfortunate Event; j’ai aussi enfin terminé The Vampire Diaries. En dehors des rattrapages prévus pour l’été, j’ai vu un peu de Constantine et de The Fosters ; un peu plus de la saison trois de Channel Zero ; et tout DuckTales (La Bande à Picsou) et Trial & ErrorBref, pas grand chose, quoi. [Cette dernière phrase est du second degré.] En attendant les critiques complètes qui devraient arriver un jour peut-être, discutons de tout ça.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #28-29 | Les mains à la pâte »

Ce que j’aimerais rattraper cet été (ou l’impossible ne me fait pas peur)

Bonjour à tous,

A mes débuts de sériephagie, je voyais en l’été un grand vide : mes séries étaient en pause, et j’avais trois mois à attendre avant leur retour. Trois mois ! Comme cela me semblait long. Depuis, j’ai certes découvert les séries estivales – à l’époque, je regardais qu’une petite sélection de séries auxquelles j’étais très attachées -, mais je regarde également nettement plus de chises. Ces trois mois de pause, j’ai appris à les chérir, mais surtout à les remplir. Que le Festival de la sérievoracité commence !

Lire la suite « Ce que j’aimerais rattraper cet été (ou l’impossible ne me fait pas peur) »