Un merci à The Office

Aujourd’hui, les Américains fêtent Thanksgiving, et dans le cadre du Bingo Séries #20, Shipou nous demande de dire merci à une série. Afin de remplir le point en beauté (ou au moins pour tenter de), j’ai choisi ma série préférée au monde, celle qui ne failli pas de me faire ressentir, rire, pleurer, celle que je serais satisfaite de regarder en boucle pour le reste de ma vie (et oui, même si ça veut dire regarder seulement ça et rien d’autre) : The Office.

Pas vraiment les émotions que j’essaye de canaliser… mais vous avez l’idée. The Office « Golden Ticket »/ NBC

Lire la suite « Un merci à The Office »

Publicités

38 ans et toutes leurs dents | This Is Us S03E01 : « Nine Bucks »

Je n’étais pas partie pour écrire une critique entière du premier épisode de la troisième saison de This Is Us mais, arrivée à 1200 mots, je me suis dit « peut-être que c’est un peu trop détaillé pour mon débrief hebdomadaire, non ? » C’est par des remises en questions de la sorte que je tente d’évoluer, pour lamentablement me ramasser dans trois semaines lorsque je n’ai pas d’inspiration et que j’arrête la série de peur au lieu de la critiquer (non mais en vrai, j’ai prévu de me remettre à The 100, et American Crime Story, et Smallville !).

Quoi qu’il en soit, c’est la reprise de This Is Us, un nouvel anniversaire pour les Pearson, beaucoup de larmes en perspective ; et je ne suis pas sûre d’être prête.

Lire la suite « 38 ans et toutes leurs dents | This Is Us S03E01 : « Nine Bucks » »

Fin de saison : LA to Vegas (saison 1)

La première saison de LA to Vegas vient de se conclure, et, dans l’attente d’un éventuel renouvellement, il est tant de se replonger quelques instants dans tout ce qui s’est passé cette année… Les aventures du Jackpot Los Angeles-La Vegas ont été farfelues et distrayantes, mais ont-elle volé aussi haut qu’elles le pouvaient ? Revenons sur la saison, le finale et ce que j’en ai pensé.

There are people who fly every weekend from L.A. to Vegas. This is their story.

Lire la suite « Fin de saison : LA to Vegas (saison 1) »

Fin de saison : Superstore (saison 3)

Avec la diffusion de son vingt-deuxième épisode, ma série préférée à propos d’employé d’un grand super-marché (ben oui, il faut bien être précis) a conclu sa troisième saison la semaine dernière… mais séchez vous larmes, elle revient d’ores et déjà l’année prochaine.

Je suis Superstore scrupuleusement depuis déjà deux ans, et retrouve chaque semaine avec un plaisir non dissimulé les non-aventures des employés du Cloud 9, avec une petite préférence pour le will-they-won’t-they des deux personnages principaux, Amy et Jonah, qui fait battre mon cœur mou de marshmallow. La saison a eu ses hauts et ses bas, mais personnellement, j’étais toujours au rendez-vous.

Discutons un peu de ce qui s’est passé cette année et dans le finale.

Lire la suite « Fin de saison : Superstore (saison 3) »

Fin de saison : The Detour (saison 3)

Alors que la saison quatre n’est pas encore confirmée, The Detour vient de conclure son excellente saison trois sur un finale à la fois surprenant et complètement prévisible pour le spectateur observateur (que je ne suis pas). Comme dans l’habitude de la série, absurdité et logique se sont équilibrées pour enfin nous expliquer toutes les pistes laissées en suspend cette saison, comme la foule éclectique dans le commissariat, l’obsession d’Agent Edie (Laura Benanti) et la mystérieuse disparition du cash de la mission marine de Nate (Jason Jones). Un coup de génie.

JE ME POSE LA MÊME QUESTION DEPUIS UN CERTAIN TEMPS, MONSIEUR L’AVOCAT.  Non mais, t’aurais pas pu demander plus tôt ? TBS. Récupéré de The Detour sur Giphy.

Revenons sur la saison, le finale et les perspectives pour le futur des Parker.

Lire la suite « Fin de saison : The Detour (saison 3) »

Impossible de ne pas sourire | Garfunkel and Oates (2014, saison unique)

Avec une saison à peine, et de huit épisodes seulement, Garfunkel and Oates aurait pu rester en dehors de mon radar si ce n’étaient trois occasions lors desquelles mon attention fut piquée – puis enfin obtenue :

  1. Le passage de ses deux créatrices sur le plateau de Late Night with Seth Meyers et leur performance de « Pregnant Women Are Smug », ce à quoi je m’étais exclamée : « Hé mais c’est le Gooch et le pissenlit boulimique ! » J’étais intriguée, mais sans les moyens de suivre leurs exploits, je les oubliais vite.
  2. La sortie de leur spectacle Garfunkel and Oates: Trying to be Special sur Netflix, piqûre de rappel, que j’ai regardé passionnément ; si bien que je suis arrivée en retard à un repas, honteuse mais heureuse.
  3. Another Period, qui, une fois finie, m’a laissée et manque et ainsi rendue avide de plus de Riki Linhome, plus de numéros musicaux mais aussi plus de Kate Minucci (qui n’apparaît que dans quelques épisodes).

Et voilà. Il m’aura fallu presque quatre ans mais j’ai fini par m’y mettre, comme je vous le disais dans mon debrief hebdomadaire. Je ne regrette rien : cette mini-série (par défaut, vu qu’au moins une saison deux était bien prévue mais n’a finalement pas été produite) est un vrai rayon de soleil.

Lire la suite « Impossible de ne pas sourire | Garfunkel and Oates (2014, saison unique) »