Ma semaine devant l’écran #80-81 | Confort

Bien le bonjour,

Je pensais profiter de mes dix jours sur Bruxelles pour m’enfiler des séries tout plein… et finalement, j’ai surtout lu. Et dormi. Beaucoup dormi. J’ai l’impression d’appliquer mes stratégies d’évitement, d’habitude réservées à mes responsabilités scolaires, à mes séries, ce qui est peut-être signe qu’il est grand temps de faire un tri. Mais à vrai dire, “faire le tri dans mes séries” sonne comme une corvée que je vais chercher à éviter. M’en sortirai-je donc jamais ?!

Balayons ces incertitudes. En septembre, je vais commencer ma thèse, ce qui veut dire le retour de mes angoisses scolaires et donc, croisions les doigts, de mon besoin de m’échapper un peu. J’ai arrêté d’être régulière sur le blog au moment où j’ai rendu mes dossiers de financements, donc tout cela ce doit d’être liés. Si ces explications ont l’air une fois encore de stratégies d’évitement je ne vois pas ce que vous voulez dire. Tout va bien. Je suis quelqu’un d’équilibré et de sain dans tous les aspects de ma vie.

Je disais ? Lucasfilm, via Giphy.

Je disais donc : je n’ai pas regardé grand chose ces dernières deux dernières semaines. J’ai décidé d’accompagner ma coloc dans son rewatch de Downton Abbey – l’occasion de me rendre compte que j’avais en réalité vu la majorité de la saison 1 et donc qu’elle reprenait pile-poil là où je m’étais arrêtée, si ce n’est pas merveilleux. Merveilleux pour moi en tout cas, puisque j’ai été prise d’envie d’enfin m’y mettre vraiment. Moins merveilleux pour elle qui aime regarder ses séries petit à petit parce qu’on a vu toute la saison 2 en un jour. Aucun regret. Pour moi de nouveau – je pense qu’elle se mord un peu les doigts de m’avoir trop bien vendu la série. Anyway, j’avance un peu sur le débrief, mais franchement, c’est tout ça en moins de blabla pour plus tard. A part mon avancement dans Downton Abbey, j’ai enfin terminé Jane the Virgin et… c’est tout. Je vais probablement regarder quelques épisodes de quelque chose dans mon bus dimanche, mais d’ici-là, l’article sera partie dans l’Internet et ce sera donc pour le prochain débrief. Ah, d’être à jour dans mes publications (et en vacances, encore) !

Je dis c’est tout, c’est tout, mais j’oublie de mentionner la meilleure partie de ma semaine : mon revisionnage de l’adaptation mini-série de 2008 de Sense and Sensibility (Raison et Sentiments). Si vous me suivez sur twitter, vous avez probablement idée de l’ampleur de mon obsession et non, je n’en suis toujours pas remise – je crains que ce ne soit jamais plus le cas.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #80-81 | Confort »