Ma semaine devant l’écran #35 | Contrôle

Bien le bonjour,

Enfin, enfin c’est la rentrée des séries, la rentrée la vrai, celle où on ne sait plus où donner du nez. J’ai par miracle réussi à regarder tous les épisodes de mon programme hebdomadaire, faut d’avoir bingé quoi que ce soit parce que j’ai franchement abusé ses derniers temps (aussi, j’ai regardé tous les pilotes de septembre, ça m’a occupée). Si je suis plus raisonnable, c’est que je bosse sur un projet qui m’occupe et donc que, comme à mon habitude, je suis passée aux rewatch. Un peu de Veronica Mars, de Lost, de Chuck… On ne se refuse rien. D’un autre coté, mon bureau est encore trop encombré de cartons, alors je travaille du canapé ; n’empêche que je tenterai bien un sevrage, un de ces jours, pour mesurer l’amplitude du problème. Si je retiens quelque chose de ma semaine en série, c’est la métaphore de l’addiction : un concombre peut devenir un cornichon, mais un cornichon ne peut pas redevenir un concombre.

Sur cette référence (pas si) obscure, revenons sur ce que j’ai regardé cette semaine. Pour la seconde semaine de suite, je passe le samedi loin des inédits [#RetourAuxSources #Rewatch], mais je me rattrape amplement sur tout le reste :

Lundi : I Feel Bad (rattrapage)
Mardi : 9-1-1 et You (rattrapage)
Mercredi : Wrecked (fin de saison), The Purge, Manifest, This Is Us et The Gifted
Jeudi : Criminal Minds (reprise), American Horror Story, Single Parents et Modern Family
Vendredi : The Good Place, Superstore (reprise), Mom et I Feel Bad
DimancheFresh Off the Boat (reprise), Into the Dark (épisode 1), New Amsterdam et Doctor Who (reprise)

Quand je disais que c’était la rentrée vraie (ah non, y’a pas encore les séries de The CW) : cette semaine, Wrecked a bouclé sa saison. C’était ma dernière série de 2017-2018 dans le programme : on est maintenant à fond dans la saison 2018-2019 ! Criminal Minds, Superstore, Fresh off the Boat et Doctor Who ont fait leur reprise, j’ai continué 9-1-1, The Purge, This is Us, The Gifted, American Horror Story, Modern Family, The Good Place et Mom, et j’ai découvert et fait rentrer dans mon programme I Feel Bad, You, Manifest, Single Parents et New Amsterdam. Ah, et j’ai regardé le premier épisode de Into the Dark, consacré à Halloween. Pfiou, ça fait tout de même pas mal tout ça.

On est toujours sûrs pour le concombre ?

My kind of a pickle. Adult Swim via Imgur

Si je ne mentionne pas mon retard, il n’existe pas.

Allons-y, débriefons, il n’y a plus de temps à perdre !

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #35 | Contrôle »

Publicités

TFSA | Les spin-offs les plus réussis

Bien le bonjour,

C’est une belle journée de vendredi, et qui dit vendredi dit TFSA, le rendez-vous hebdomadaire de Tequi où on classe des séries (les explications, comme toujours, sont sur son blog). Cette semaine, nous parlons spin-off, et j’ai assez d’inspiration que pour faire mon retour après 11 semaines d’absence. 11. Waaah, je pensais que ça faisait moins longtemps que ça.

Premier constat : je suis relativement sage niveau spin-off, en ce que j’en ai pas tellement dans ma liste des séries vues. Et oui, si cette année devrait être chargée avec Good Trouble, Chilling Adevntures of Sabrina, ou le potentiel spin-off de The Middle, je m’aperçois que je n’ai que peu vu les spin-off des séries que je suivais – ou alors vite abandonné. Tout à commencé avec Private Practice, arrêtée en début de saison 2, puis The Orginals, arrêtée au second épisode, Grown-ish, arrêtée après le pilote, et Chicago PD, Chicago Med, ou encore Young Sheldon, que j’ai archivé probablement à jamais après avoir suivi les premières saisons [pour être complètement honnête, je ne pensais pas avoir dépassé l’épisode 2 de Chicago Med mais Betaseries me dit que j’ai vu l’entièreté de la saison 1, chose sur laquelle je vais enquêter]. Certaines ne m’ont pas plus, pas assez plu pour être dans ce TFSA en tout cas, et ce alors qu’elles sont probablement des séries de qualité – le plus souvent, c’est surtout l’envie de changement, doublée d’une peur de la déception, qui m’ont fait passer à autre chose. Pour ces raisons, ma liste des séries à voir comprend de nombreux spin-offs, dont The Good FightCaprica (inexcusable puisque j’ai les DVD) ou encore Law & Order: SVU (alors que je n’ai pas vu l’original parce que qui a le temps, vraiment).

Malgré les nombreuses failles à ma culture, j’ai tout de même réussi à trouvé cinq spin-off que j’ai aimé. Enfin, quand je dis « cinq », c’est un peu plus, mais ne nous attardons pas sur les détails, passons plutôt au classement.

Lire la suite « TFSA | Les spin-offs les plus réussis »

TFSA | Les séries récentes qu’on pourrait recommander à n’importe qui

Bon vendredi à tous !

Après une longue semaine d’attente, on se retrouve pour le TFSA, le rendez-vous hebdomadaire de Tequi (dont les thèmes et règles basiques sont reprises sur son blog) afin de discuter des séries qu’on pourrait recommander à n’importe qui. N’importe qui ! Diantre, que ce thème est dur. J’aime bien être aussi précise que possible dans mon interprétation des règles, donc voici comment je vois la chose :

  • « N’importe qui » ne veut pas tout à fait dire « n’importe qui ». Pour des raisons évidentes mais que je me sens obligée d’expliquer, je préfère ne pas inclure les enfants (disons moins de quatorze ans) parce que bon, sinon on est tout de même vachement limités : le « tout public » c’est bien, mais peut-être pas au point d’être la seule chose que j’ai envie de recommander.
  • D’ailleurs, n’importe qui ne veut pas non plus dire n’importe qui n’importe quand n’importe comment. Une recommandation est couplée de conseils de visionnage… notamment celui de parfois mettre ses a priori de coté lorsqu’il s’agit d’entamer la chose ! Bien sûr, tout le monde ne le fera pas, mais ça reste néanmoins à la portée de n’importe qui.
  • Ceci m’amène à une troisième remarque : une recommandation n’est pas la garantie que la série va plaire. En effet, il est impossible de satisfaire tout le monde (d’ailleurs, tout consensus me parait louche) mais, j’estime qu’avec les bonnes dispositions, les séries que j’ai sélectionnées ont le potentiel de plaire à n’importe qui.

« Enid, va droit au but ! » Pardonnez, je sais bien que c’est barbant toutes ces précisions mais pour bien se comprendre, c’est toujours mieux de s’assurer qu’on parle de la même chose. Puis aussi j’aime bien être barbante, c’est un de mes traits de caractères les plus charmants. Une dernière précision pour la forme ?

  • Parce qu’il faut bien mettre une limite temporelle à « récent », je choisis la courte fenêtre des cinq ans, la faute au rythme actuel de production effréné. Cinq ans pour les séries aujourd’hui, c’est déjà la maturité (et Grey’s Anatomy est notre grand-tante qui a connu la première guerre mondiale et qui a encore toute ça tête ou presque ; elle nous survivra tous). Ainsi, pour être dans ce TFSA, la première saison de la série doit avoir été diffusée au plus tôt lors de la saison 2013-2014… ce qui remonte déjà à un moment, maintenant que j’y pense. Réfléchissez… en 2013, Arrow était la seule série de super-héros sur les networks.

Voilà donc un cadre bien précis qui me permet de délimiter un top cinq un peu casse-tête, mais néanmoins pas impossible. Cinq séries que je recommande de tout mon cœur et ce à n’importe qui.

Lire la suite « TFSA | Les séries récentes qu’on pourrait recommander à n’importe qui »

Ce que j’aimerais rattraper cet été (ou l’impossible ne me fait pas peur)

Bonjour à tous,

A mes débuts de sériephagie, je voyais en l’été un grand vide : mes séries étaient en pause, et j’avais trois mois à attendre avant leur retour. Trois mois ! Comme cela me semblait long. Depuis, j’ai certes découvert les séries estivales – à l’époque, je regardais qu’une petite sélection de séries auxquelles j’étais très attachées -, mais je regarde également nettement plus de chises. Ces trois mois de pause, j’ai appris à les chérir, mais surtout à les remplir. Que le Festival de la sérievoracité commence !

Lire la suite « Ce que j’aimerais rattraper cet été (ou l’impossible ne me fait pas peur) »

TFSA | Les annulations dont je ne me remets pas

Bonjour !

Vendredi, c’est toujours chouette, parce que c’est le jour du TFSA, le rendez-vous hebdomadaire de Tequi (si vous voulez en savoir plus, les infos sont sur la page dédiée sur son blog). Cette semaine, nous causons annulations… mais cette fois ci, ce ne sont pas celles qui se font tarder mais bien celles dont on ne se remet pas.

Il y a cinq ans, je vous aurais cité une liste longue comme mes débriefs de séries qui me manquent à mort et dont j’aurais aimé qu’elles continuent toujours plus. Il y a cinq ans, je pensais impossible de me lasser. Mais tout ça, c’était avant. Depuis, deux choses ont changé. La première est que j’ai grandi et que je me suis mise à apprécier les séries qui finissent avant de perdre de qualité. La second est que le mot « annulation » a rarement été aussi vide de sens qu’aujourdhui : de plus en plus de séries sacrifiées sont sauvées par un repreneur (bien sûre qu’il fallait que je parle de Lucifer ne serait-ce qu’il instant), ou alors prolongée sous un autre format ; lorsqu’elles ne sont pas conclues par un épisode spécial ou un film. Alors oui, j’ai manqué de devenir folle lors des upfronts de cette année, mais avec du recul, je me suis déjà remise des annulations définitives (même si je ne dirais pas non à une prolongation, hein… on la lance la compagne #SaveLMOE ou c’est trop tard ?) Mon cœur est volatile, mais surtout mon planning, chargé.

Si je peux vous citer à la peille des séries parties avant leur heure, dont la fin est frustrante ou insatisfaisante*, c’est beaucoup plus compliqué d’en trouver qui aujourd’hui me mettent en colère, mais je vais tenter. Mon TFSA se décompose en deux parties : de 10 à 6, je vous parle de séries qui avaient pour moi un potentiel inexploré mais dont j’ai tout de même été satisfaite de la fin, qu’elle soit prévue ou une surprise ; ensuite, de 5 à 1, je vous parle de séries dont l’annulation m’a extrêmement frustrée, et continue à ce jour… même si certaines se sont conclues par un autre média (on parle ici de séries, donc ça ne compte pas).

Lire la suite « TFSA | Les annulations dont je ne me remets pas »

TFSA | Les séries à ne pas annuler (et celles qui peuvent l’être !)

Ça y est, je me lance les TFSA, les rendez-vous hebdomadaires de Tequi (pour plus d’informations, c’est sur Smells like Chick Spirit). Cette semaine, on parle des séries à ne pas annuler et de celles qui peuvent l’être. Vu que je ne regarde pas assez de séries dont le sort n’est pas connu, je vais également m’attaquer à des monuments… Vous voilà prévenus.

Je suis une grande partisane de l’annulation. Avec l’offre sérielle actuelle, je trouve qu’il faut parfois mieux clôturer une série que la prolonger jusqu’à ce que plus personne ne regarde et risquer de se répéter… Quelque chose que je trouve surtout pertinent lorsque le coeur de la série est la romance (faut bien que les héros soient heureux, parfois) ou un « concept » (les héros ont un but précis, comme trouver la Terre ou quitter l’Ile). Mais voilà, lorsque je milite pour l’annulation, c’est également parce que je veux une fin, une vraie fin qui fasse honneur à ses héros et qui traite proprement des intrigues lancées au cours de la série.

Ainsi, il y a toujours certaines annulations qui me restent au travers de la gorge : je suis hyper triste de ne pas retrouver Zoo cet été (même si je n’arrive pas à comprendre comment la série a été programmée pendant aussi longtemps alors que c’était très bête), je reste à m’imaginer une à Wall Street de BrainDead et je n’ai toujours pas acceptée la fin en suspens de Pushing Daisies (depuis qu’il y a le film de Veronica Mars, j’ai l’impression que je peux respirer), pour ne citer qu’elles. Au contraire, il y a plein de séries que j’aurais aimé voir se finir plus tôt, comme Dexter, Pretty Little Liars ou How I Met Your Mother.

Enfin, tout ça n’est pas la question aujourd’hui.

Pour mon premier TFSA, je me lance donc dans un double top cinq, celui des séries que je ne veux pas voir annulées et celui de celles qui peuvent l’être (ou même peut-être doivent l’être, enfin ça c’est mon avis). Je me suis cependant fixé une règle supplémentaire : étant donné les nombreux renouvellements qui sont tombés, je vais en effet pas prendre en compte les séries « renouvelées pour une dernière saison » (vu qu’elles sont à la fois renouvelées et annulées, cela rend les choses difficile). Mais parce que j’ai envie d’en parler, je finirai par un mini-top bonus des séries qui se clôturent mais probablement pour le meilleur.

Lire la suite « TFSA | Les séries à ne pas annuler (et celles qui peuvent l’être !) »