Ma semaine devant l’écran #18-19 | Après le tumulte, la paresse

Bien le bonjour,

Mes doigts ont picoté durant tous mes examens mais maintenant que c’est fini, je me surprends à avoir envie de faire autre chose qu’écrire. J’ai la flemme. Je n’ai pris aucune note sur les inédits que j’ai regardé ces deux dernières semaines, du coup je sais que m’attaquer à ce billet va me prendre du temps… Les habitudes, ça se perd bien trop vite, et une fois encore, je m’aperçois que sans discipline je ne suis capable de pas grand chose (désolée, Foucault). Il faudrait que je me remette dans le bain, et c’est définitivement dans mes plans – d’ailleurs, j’ai rajouté « me remettre dans le bain » à ma to-do liste, juste en dessous de « rempoter l’avocat » et « acheter les croquettes du véto », preuve que ma vie est pal-pi-tante – mais, là, à l’instant T, là maintenant, j’ai bien envie de ne rien faire. Mon noyau d’avocat peut continuer à germer tranquille une semaine, et mon chat se satisfera bien des croquettes de supermarché pour le moment, de toute façon je suis pas sure que mon budget bouffe peut supporter un +32,4 % (véridique, je viens de calculer, c’est ce que ça me coûterait si j’en faisais une habitude, et pourtant, Lulu a un petit appétit). Toutes ces digressions [chassez le naturel etc.] pour dire : je vais reprendre doucement et me ménager, mais profiter du soleil (dès qu’il arrive), de mes proches, et de la joie de la paresse. C’est pas un pêché capitaux pour rien.

Aujourd’hui, mon débrief des épisodes des deux dernières semaines sera donc bref. A rien ne sert de faire des longueurs [dit la fille qui vient de faire un paragraphe inutile sur sa vie], surtout au rythme auxquelles vont les séries. A rien ne sert, non plus, de vous faire part de mon planning par jour et des émotions : déjà et comme je le disais, je n’ai pris aucune note et ça commence à faire loin (j’ai commencé la nouvelle semaine) ; en plus, tout ça est noyé dans une mentalité de rewatch éparse et maladif (« – M’enfin, pourquoi tu regardes la télévision sans son et sans la regarder ? – J’vois qu’il y a un truc qui bouge du coin de l’oeil, ça me rassure – … – Puis parfois, je lève les yeux, ça me fait un moment de pause – … »), dont je ne parlerai pas aujourd’hui (même si ça m’a donné plein d’idées). En tout, ces dernières semaines, j’ai vu en tout et pour tout vu quatorze épisodes inédits. Quatorze épisodes en deux semaines, et presque que des 20 minutes, je pense que c’est proche de mon record le plus bas depuis ma révélation sérielle* il y a près de douze ans. Correction : c’est proche de mon record le plus bas si on ne compte pas les moments où j’étais sans internet et/ou sans ordinateur (parce que bon, sans ça, c’est à ce moment là pas un exploit tant qu’un état des choses). Je ne sais pas ce que ça dit de moi, ça. Peut être que j’aime un peu trop les hyperboles ?

[*Ah ma révélation sérielle… je me souviens encore de l’interdit, des découvertes. Des petites jeunes, qui avaient attirées mon œil jusqu’à ce que la pression sociale ne me fasse céder à la tentation ; des moins jeunes, dont la maturité affirmée me permis d’apprendre au détour d’émerveillements interminables et ô-si-délicieux ; des populaires – expérience partagée – et des inconnues – expérience de partage ; des longues, des trop courtes ; et avec toutes, le premier blues du lendemain, la première déception, le premier cœur brisé. C’était beau, ma révélation sérielle, et aujourd’hui encore, j’ai des éclairs de nostalgie qui me revoient là-bas, dans ma jeunesse. Tout ça, tout ça, tout ça. J’parlais de quoi, déjà ?]

[J’aime un peu trop les métaphores, aussi.]

Sur ce, trêve de blabla-bleh, et concentrons nous sur le blabla-bla vraiment important aujourd’hui : parlons séries ! Je suis à jour à jour-dimanche dans Supergirl, Younger, Ghosted, The 100, j’ai vu un des deux épisodes de Archer mais surtout, j’ai repris et terminé Unbreakable Kimmy Schmidt saison 4A, et c’est vraiment le plus important. Parlons de tout ça.

Ready ?

OK, Tina, je te suis ! Ceci me fait penser que j’ai oublié Unbreakable Kimmy Schmidt dans mon comptage d’épisodes plus haut. Ce que vous ne saurez jamais parce que d’ici là, j’aurai corrigé le texte. Mouhahaha. NBC via Giphy

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #18-19 | Après le tumulte, la paresse »

Publicités

TFSA | Les reprises estivales les plus attendues

[Oups… Après une petite erreur de programmation, il semblerait que mon article soit resté quelque temps publié en état de brouillon. Un jour, j’arriverai à utiliser mon smartphone correctement, peut-être.]

Bonjour à tous,

Vendredi, c’est TFSA, le rendez-vous hebdomadaire de Tequi (plein d’infos sur son blog, où vous avez accès aux thèmes et aux participants). Cette semaine, on parle de reprises estivales et… et je n’ai pas grand chose à classer ! Et oui, désespérée de trouver de l’inspiration (et parce que je suis très nulle pour retenir les dates de reprises et autres informations de ce genre), je me suis perdue dans les listes reprenant toutes les séries estivales, nouvelles, annulées, de retour… il y en a un sacret paquet, mais quelque chose de très clair m’est apparu : je n’ai quasi plus rien dans mon planning de l’été !

En effet, j’ai quatre séries en cours qui reprennent pour l’été – et je compte le mois de mai comme l’été -, dont une que je n’attends pas avec assez d’impatience, donc que je préfère exclure. [Je parle ici de Suits, et ça n’a rien à voir avec le fait que je suis toujours fâchée de voir que son épisode « Faith » dans le top quinze des meilleurs épisodes d’IMDb ! Ou alors, juste un tout, tout, tout petit peu.] Donc trois séries seulement dans ce TFSA, ça m’apprendra à miser seulement sur les séries de l’été un peu pourries qui sont annulées après une saison – coucou The Mist, The Whispers et Zoo. (Comment ça, il y a eu trois saisons de Zoo ?)

Ne prends donc pas tout personnellement Harvey. ! Mais oui moi, moi je t’aime pas. Ca ne m’empêchera pas de me mettre à jour dans la saison avant de faire mon choix pour cet été. usa via Pinterest

Heureusement, il y a plein de nouvelles séries qui me tentent (est-ce l’appel d’un pilot testing 102 que j’entends ?), ainsi que des nouveaux ajouts à ma PAV summer edition, donc je serai d’autant plus inspirée pour le TFSA de la semaine prochaine (qui traitera des séries à regarder cet été).

Bon alors, on en parle des ces reprises « estivales » ?

Lire la suite « TFSA | Les reprises estivales les plus attendues »