Ma semaine devant l’écran #82 | Roue libre

Bien le bonjour,

J’étais de nouveau en vadrouille pour le gros de la semaine, arpentant la campagne française en vélo. C’était très (très) beau mais faute d’ordinateur, de connexion internet, ou même de batterie, c’était aussi forcément sans série. Elles auront été curieuses, mes vacances, je pense que ça fait des années que j’ai aussi peu regardé la télé. Curieuses, mais merveilleuses.

Je suis rentrée pour le week-end, et après un samedi passé à me complaire dans mon épuisement, j’ai finalement regardé quelques épisodes dimanche, assez que pour justifier ce billet hebdo : j’ai conclu la saison 10 d’Archer, et un peu avancé dans la saison 4 de The Detour. Histoire de me faire un peu plus plaisir, j’ai aussi fini Swamp Thing, et un peu continué dans The X-Files ; bref, je me remets à mes devoirs, c’est que j’ai un objectif inatteignable de rattrapage à ne pas atteindre, moi !

Sans plus tarder, mettons-nous en selle : parlons séries !

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #82 | Roue libre »

Publicités

Ma semaine devant l’écran #80-81 | Confort

Bien le bonjour,

Je pensais profiter de mes dix jours sur Bruxelles pour m’enfiler des séries tout plein… et finalement, j’ai surtout lu. Et dormi. Beaucoup dormi. J’ai l’impression d’appliquer mes stratégies d’évitement, d’habitude réservées à mes responsabilités scolaires, à mes séries, ce qui est peut-être signe qu’il est grand temps de faire un tri. Mais à vrai dire, “faire le tri dans mes séries” sonne comme une corvée que je vais chercher à éviter. M’en sortirai-je donc jamais ?!

Balayons ces incertitudes. En septembre, je vais commencer ma thèse, ce qui veut dire le retour de mes angoisses scolaires et donc, croisions les doigts, de mon besoin de m’échapper un peu. J’ai arrêté d’être régulière sur le blog au moment où j’ai rendu mes dossiers de financements, donc tout cela ce doit d’être liés. Si ces explications ont l’air une fois encore de stratégies d’évitement je ne vois pas ce que vous voulez dire. Tout va bien. Je suis quelqu’un d’équilibré et de sain dans tous les aspects de ma vie.

Je disais ? Lucasfilm, via Giphy.

Je disais donc : je n’ai pas regardé grand chose ces dernières deux dernières semaines. J’ai décidé d’accompagner ma coloc dans son rewatch de Downton Abbey – l’occasion de me rendre compte que j’avais en réalité vu la majorité de la saison 1 et donc qu’elle reprenait pile-poil là où je m’étais arrêtée, si ce n’est pas merveilleux. Merveilleux pour moi en tout cas, puisque j’ai été prise d’envie d’enfin m’y mettre vraiment. Moins merveilleux pour elle qui aime regarder ses séries petit à petit parce qu’on a vu toute la saison 2 en un jour. Aucun regret. Pour moi de nouveau – je pense qu’elle se mord un peu les doigts de m’avoir trop bien vendu la série. Anyway, j’avance un peu sur le débrief, mais franchement, c’est tout ça en moins de blabla pour plus tard. A part mon avancement dans Downton Abbey, j’ai enfin terminé Jane the Virgin et… c’est tout. Je vais probablement regarder quelques épisodes de quelque chose dans mon bus dimanche, mais d’ici-là, l’article sera partie dans l’Internet et ce sera donc pour le prochain débrief. Ah, d’être à jour dans mes publications (et en vacances, encore) !

Je dis c’est tout, c’est tout, mais j’oublie de mentionner la meilleure partie de ma semaine : mon revisionnage de l’adaptation mini-série de 2008 de Sense and Sensibility (Raison et Sentiments). Si vous me suivez sur twitter, vous avez probablement idée de l’ampleur de mon obsession et non, je n’en suis toujours pas remise – je crains que ce ne soit jamais plus le cas.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #80-81 | Confort »

Ma semaine devant l’écran #77-78-79 | Tranquillité

Bien le bonjour,

C’est les vacances dans la famille, et là ou d’habitude, je l’avoue, j’aime passer mes nuits à regarde l’écran, j’ai été trèèèès raisonnable. Une semaine sans rien ne voir, puis quelques rattrapages sur les deux autres, surtout durant des jours de pluie. Je sature de la famille, mais j’aime mieux prendre un livre pour me relaxer. Je me surprend moi-même, j’ai passé plusieurs fois plusieurs jours consécutifs sans allumer mon PC, même après avoir retrouver l’accès à Internet. J’espère tout de même un retour à la normal avec un retour à la maison, je commence à m’inquiéter moi-même.

Bref, lors de ces trois semaines, j’ai vu : la saison 3 de Stranger Things, la fin de la saison 5 de Black-ish, la fin de la saison 5 aussi dernière saison de You’re the Worst, et quelques épisodes de Jane the Virgin saison 5. Beaucoup de saisons 5, tiens. Et rien de mon programme hebdomadaire, donc je suis officiellement très en retard partout.

Allons-y, parlons séries.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #77-78-79 | Tranquillité »

Ma semaine devant l’écran #76 | Dernière minute

Bien le bonjour,

Vous savez ce sentiment lorsqu’une deadline approche et qu’il faut que vous donniez tout ce que vous avez pour arriver à faire ce que vous avez à faire à temps ? Cette semaine était ma dernière semaine avant mon départ en vacances – vacances qui comprendront 10 jours sans accès à Internet – et j’étais bien décidée à tout faire pour voir un maximum d’épisodes. Franchement, j’aime pas me vanter, mais j’ai plutôt pas mal fait ça – en six jours de surcroit. Conclure des séries ? Oui ! Me mettre à jour ? Même pas peur ! Je vois les paroles de mes personnages de séries et me nourrit du rayonnement de mon écran ; si vous pensez m’avoir à l’épuisement, pensez encore, l’adrénaline d’un nouvel épisode m’empêche de fermer l’oeil.

Je m’emporte un peu. J’ai pris l’habitude de lire avant de m’endormir plutôt que de regarder des séries et ça me fait vachement de bien ; parfois j’aime bien juste écrire des bêtises.

Cette semaine, je suis désormais à jour dans mes diffusions hebdomadaires, profitons-en tant que ça dure. J’ai donc vu un ou plusieurs épisodes de Into the Dark (oups, c’est mensuel, ça), The Handmaid’s Tale, Scream, The Detour, Good Trouble, Younger, Fear the Walking Dead et Archer. Bam ! Forcément, ce n’est pas tout, puisque j’ai cartonné dans mes rattrapages estivaux : j’ai vu la saison 2 de Barry, j’ai terminé Ghosted et Splitting Up Together, ainsi que les saisons de Mom, Modern Family, Doom Patrol et Fresh Off the Boat, j’ai rattrapé la diffusion de Swamp Thing et enfin, j’ai entamé la saison 8 de The X-Files. BOUM ! Ah, et j’ai pas pu résister et j’ai commencé la dernière saison de Veronica Mars. (Bim ?)

Je sens déjà que ça va être long, donc je vous promets de faire au plus court.

Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #76 | Dernière minute »

Ma semaine devant l’écran #75 | Comme si de rien

Bien le bonjour,

Après de nombreux articles expliquant en long et en large pourquoi je peinais à faire mon retour – articles qui n’ont, hélas, jamais été publiés – je vous fait la version courte : parfois je suis dépassée par la vie et je me bloque ; commencer un projet devient un challenge, en mener un à bien un obstacle infranchissable.

Anyway, comme je disais, je ne vais pas aller dans les détails et revenir sur mes décisions parce que j’ai déjà fait tout ça dans un de mes brouillons, presque abouti avec une mise en page soignée et un gif de Willy Wonka (… mais il manquait un paragraphe de conclusion). Je verrai si j’arrive à faire une rétrospective de tout ça si je reprends un rythme de publication régulier. En attendant, concentrons nous sur les belles choses de la vie : ce sont les vacances, et j’ai plein de temps pour regarder des séries au lieu de me morfondre dans mon lit.

Les séries estivales battent de leur plein, et après m’être mise à jour dans Fear the Walking Dead, j’ai regardé Scream, The Handmaid’s Tale, Archer, The Detour, Good Trouble et Into the Dark. Les plus attentifs remarquerons que les épisodes sont décalés de quelques semaines : Internet à coupé et j’ai du improviser avec les séries que j’avais en réserve. Un mal pour un bien, ça m’a empêcher de me lancer dans un rewatch de Glee ! Que d’efficacité ! Et ce n’est pas tout : je profite de mon dernier complètement libre (jusqu’au suivant) pour faire pleeeein de rattrapages. Par exemple, cette semaine j’ai eu le temps de me mettre à jour dans The Walking Dead, à finir The Big Bang Theory, et à avancer dans Boy Meets World, Modern Family, Doom Patrol et The X-Files ; et après les gens osent dire que je ne glande rien.

Allons-y, parlons séries ! Lire la suite « Ma semaine devant l’écran #75 | Comme si de rien »

Rattrapages estivaux saison 2 : plus c’est mieux

Bien le bonjour,

Vous savez ce qu’on dit, “en été, faites ce qu’il vous plait rattrapez tout ce que vous n’avez pas eu le temps de voir durant le reste de l’année” ; qui suis-je pour contredire la sagesse des anciens ? C’est l’été, et pour moi, c’est également les vacances. Elles sont extra-longue en ce qui me concerne, puisque je commence officiellement à travailler à l’université en octobre. Certes, je continue à nounouter en septembre, mais maintenant que le stress de l’incertitude de mon futur est derrière moi, je compte bien profiter de mes journées pour ne pas sortir de chez moi et regarder des séries par millier. Elle n’est pas belle la vie ?

Le mois de juillet est déjà bien entamé (et je vous l’avoue, mes rattrapages aussi) et il est donc grand temps que je partage avec vous les séries qui vont m’accompagner durant l’été. L’année passée, j’avais une longue liste de visionnages, et je m’en suis sortie plutôt pas mal ; j’espère faire aussi bien cette année… surtout que que j’ai mis plein de séries en pause durant la saison ! Tellement que j’ai peur de ne pas avoir le temps pour des nouveautés. Je plaisante, j’ai toujours le temps pour les séries. (Parfois, c’est l’envie qui me fait défaut, cf. mon absence du blog ce semestre).

Comme la dernière fois, je vais organiser mon rattrapage en séries d’objectifs, qui sont plus un indicateur pour moi que pour vous. Par exemple, je trouve ça super amusant de voir que je n’ai rien validé de mon objectif de 2018 “Participer à la conversation”, comme si parfois ça me gonflait de regarder les choses que j’ai l’impression de devoir regarder. Ha !

Comme je disais, c’est surtout pour moi.

Tout ça fait déjà pour une introduction bien trop longue : parlons rattrapages !

Lire la suite « Rattrapages estivaux saison 2 : plus c’est mieux »

Des chansons en séries (ou des séries en chansons)

Bien le bonjour,

Pour le Bingo Séries de ce mois, Shipou nous demande d’évoquer notre chanson préférée liée à une série et je m’essaye à un article rapide (je dois me rendre à un brunch!) Ce n’est pas évident de n’en choisir qu’une, mais plus parce que je ne suis pas vraiment attentive à la musique qu’autre chose… Mais puisque c’est l’exercice, je le détourne après pour évoquer trois chansons qui m’ont marquées et donné des frissons, ce qui en font des souvenirs marquants… Juste trois, ce n’est pas si mal, non ? Histoire de me faciliter la tâche bien jouer le jeu, je fais sans les génériques, parce que sinon ce serait trop dur d’en choisir qu’un !

Avant ça, cependant, une mention spéciale à deux séries dont les univers musicaux m’ont marqués en grandissant – ils ont constitué quasi l’intégrale de mon ipod à l’époque (plus Tryo, Puggy et Babylon Circus, que j’écoutais avec les copains). Ces séries sont Grey’s Anatomy et The O.C. (Newport Beach). Shipou a déjà parlé de la première, au travers d’une chanson en particulier ; il y en a tant d’autres, que je suis incapable de resituer (toutes les chansons tristes de Coldplay, Tegan and Sarah, The Fray…) Quant à The O.C., j’avais mis la main sur l’intégrale de la discographie, et encore maintenant je ne peux pas écouter « No Rain » sans avoir la banane. Le couac c’est que dans les deux séries, j’ai d’abord craqué sur la musique pour ensuite l’associer à un passage, en revoyant la série… donc je trouve que ça compte moyen.

Seconde petite mise en bouche, j’aimerais tirer mon chapeau à deux épisodes musicaux qui m’ont bouleversée plus que tout et dont je connais les chansons sur le bout des doigts : « Once More With Feeling » de Buffy (… bien sûr) et « The Musical » de Scrubs. Tous les deux incorporent le concept à merveille et en tirent le meilleur dans leurs genre respectifs : pour Buffy c’est l’occasion de faire éclater les secrets et confronter nos personnages à des vérités qu’ils se cachaient, parfois à eux-même (on fait difficilement mieux que « I’ll Never Tell » pour mettre en avant les problèmes d’un couple qui causeront finalement leur rupture « surprise », pour ne citer que ma chanson moins favorite de l’épisode). Quant à Scrubs, c’est juste l’occasion pour plein de chansons farfelues et de la joie à gogo. Plus, il n’y a rien de plus classe que de fredonner « Everything Comes Down To Poo » devant une audience sceptique.

‘Cause the answer is not in your head my dear, it’s in your butt.

Héhé.

Allez, je vous la mets.

Bon, allez, pour le corps de l’article, je dois bientôt partir !

Le premier moment musical marquant vient de la saison 2 de Veronica Mars, et spoilers ahead parce que mon sentiment est lié au moment dépeint (mais vous pouvez lancer la chanson, je n’ai pas trouvé l’extrait !).

La chanson passe alors que Veronica et Duncan s’introduisent chez Meg afin de découvrir qui est l’enfant abusé dont elle parle dans ses journaux ; sur place, ils finissent par se rendre qu’elle parle de ses propres parents. Tout ça mettra en place le kidnapping du bébé de Meg après sa mort, et le donc le départ de Duncan de la série, donc yay ?

Bien que associe « Run » à toute la scène oppressante, où Veronica et Duncan fouillent la maison vide, jusqu’à ce que le père arrive, la chanson commence en fait lorsqu’ils se font arrêter par la police. Enfin bon, la musique continue de me glacer quand je l’entend.

La seconde chanson est issue de Supernatural et cette fois-ci, ne lancez pas l’extrait, c’est le « Précédemment » du finale de la saison 1 – premier d’une longue tradition. Jamais je n’aurais écouté Kansas sans la série et d’ailleurs, je n’écoute toujours pas. Mais cette chanson colle tellement bien à la série et aux astucieux montages, j’en suis toujours émue. (C’est souvent le cas dans la série, la conclusion de cette saison 14 était encore plus juste, mais je n’y ai pas pensé avant maintenant… Oh bah puisque je ne vais pas avoir l’occasion de mettre en page l’article à temps, ce sera mon choix sur Twitter :D)

La chanson est également reprise dans l’épisode 200, et c’est super-beau et émouvant. La chanson perd son côté rock, mais elle essentialise la tristesse de la série, les pertes des Winchesters, le chemin parcouru (*wink*). Spoilers dans la vidéo, mais un cadeau pour les nostalgiques .

Enfin, je finis avec la chanson/ scène qui fut ma première obsession série, à savoir « Breathe Me » de Sia, du célèbre finale de Six Feet Under. Un moment parfait qui se passe de tout commentaire.

Bien sûr, spoilers ahead (n’avez vous pas écouté, c’est la scène finale !)


Bon allez j’avoue, parfois la musique, j’aime bien.

Bonne fête de la musique les amis !

PS : Grâce au sommet européen, je suis super en retard à mon brunch mais j’ai eu l’occasion de finir la rédaction de l’article, dit-elle en mettant le point final en marchant.